François Lemieux/TC Media Depuis 10 ans, l'arrondissement de Saint-Laurent a réduit de 18% son tonnage de déchets collectés malgré une augmentation de sa population de 28%.

Les Laurentiens participent de plus en plus activement aux collectes de matières recyclables et des résidus verts, ce qui a permis à l’arrondissement de Saint-Laurent de réduire de 18% son tonnage de déchets à enfouir depuis 10 ans. Pourtant, la population a augmenté de 22 000 résidents durant la même période.

Selon le bilan du plan de gestion des matières résiduelles 2004-2014 dont TC Media a obtenu une copie, il y a eu augmentation du poids total de déchets. Toutefois, la quantité qui s’est retrouvée au dépotoir est passée de 31 533 tonnes en 2004 à 25 753 l’an dernier.

«Si nous avons des résultats qui sont assez significatifs, c’est parce que nos citoyens ont compris. Ils ont embarqué et ont soutenu les valeurs environnementales prônées par l’arrondissement», a dit le maire, Alan DeSousa.

Le professeur au département de génie de la construction de l’École de Technologie Supérieure (ÉTS) Mathias Glaus n’est pas surpris des résultats obtenus par Saint-Laurent. «Il y a cette tendance à voir ces fractions spécifiques de collectes augmenter. On parle normalement de 1 ou 2% par année. Les villes commencent à mettre des efforts, en particulier sur les matières organiques», dit-il.

Virage vert
Le virage vert entrepris par Saint-Laurent en 2004 était constitué d’une série de mesures y compris la distribution de bacs distincts pour les déchets en 2006 et le recyclage en 2010.

La collecte des résidus verts instituée en 2006 a été bonifiée deux ans plus tard en ajoutant aux feuilles mortes tous les résidus de jardins.

De plus, Saint-Laurent a modifié sa collecte des résidus domestiques dangereux afin de permettre le dépôt de matières supplémentaires comme les pneus, le matériel informatique et électronique et les vêtements.

L’arrondissement ramasse les résidus encombrants valorisables comme les meubles, les matelas et les électroménagers depuis 2010. Ce service a été étendu aux immeubles de neuf logements et plus en avril dernier. Cette collecte rend possible la récupération des matières premières des objets ramassés.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!