Mikella Lefebvre-Oatis, étudiante en sport-études au Collège Vanier, a tout d’une future grande athlète. La sauteuse en hauteur vient de décrocher une bourse de 60 000$ par année de l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA). Un rêve qui se réalise pour l’athlète féminine Jeunesse de l’année 2015 du Québec.

«Quand j’étais jeune, je faisais du soccer, jusqu’à ce que je découvre l’athlétisme au collège Saint-Onge, à Lachine. Surtout le saut en hauteur. J’aime le dépassement de soi, les sensations que je ressens quand je prends de la hauteur. C’est la seule épreuve d’athlétisme où je ressens du plaisir», confie la jeune sportive qui s’entraîne dix heures par semaine.

L’étudiante de 17 ans n’aura pas l’occasion de graduer du cégep anglophone de l’arrondissement Saint-Laurent. Au terme de sa première année, elle quittera au printemps pour la Californie.

En 2012, Mikella s’est classée première au monde parmi les sauteuses féminines nées en 1998. La même année, elle a remporté le Championnat canadien cadet et en 2013, a obtenu une médaille de bronze au Championnat canadien junior des Jeux de la légion.

L’été dernier, elle a obtenu une médaille d’or au Championnat national junior et au Championnat national jeunesse. Son record de saut s’élève à 1m80. «Tous les ans, je me fixe un nouveau but, c’est ce qui me motive à me dépasser et à m’entraîner tous les jours», explique Mikella.

Cette assiduité et persévérance, elle le tient sans doute de son père, qui est aussi son entraîneur. Victor Oatis a pratiqué l’athlétisme avant de faire carrière en football, notamment avec les Colts d’Indianapolis de la Ligue nationale de football.

Née d’une mère québécoise et d’un père Américain, son envie d’intégrer UCLA vient aussi du fait que Mikella désire devenir avocate en droit international.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!