Collaboration spéciale/CAE CAE, dont le siège social est sur le chemin de la Côte de Liesse, offrira des services de soutien sur le simulateur CP-140 Aurora situé en Nouvelle-Écosse.

L’entreprise spécialisée dans la simulation et la modélisation pour l’aviation et la défense, CAE, dont le siège social est à Saint-Laurent, vient de décrocher cinq contrats militaires totalisant plus de 175 M$.

Un des principaux contrats provient du ministère de la Défense nationale du Canada et concerne des services de maintenance et de soutien des simulateurs de vol. Le personnel de CAE sera présent sur les bases des Forces canadiennes en Ontario, en Nouvelle-Écosse, en Nouveau-Brunswick et en Colombie-Britannique, ainsi qu’au quartier général à Ottawa.

Les pilotes britanniques seront quant à eux formés sur des simulateurs de CAE selon une entente avec l’avionneur américain Lockheed Martin. Un dispositif d’entraînement synthétique Phenom 100 et quatre simulateurs seront livrés en 2017 à la base Cranwell de la Royal Air Force.

Le ministère de la Défense britannique a également commandé deux simulateurs d’hélicoptères.

Boeing mettra à niveau ses simulateurs destinés à la Marine américaine alors que la Royal Australian Air Force développera un dispositif d’entraînement en collaboration avec CAE.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!