Johanna Pellus/TC Media Shire quittera bientôt le bâtiment qu'elle occupe avec Agilent, Keysight Technologies et Otsuka dans le Technoparc.

La société de biotechnologies spécialiste des maladies rares, Shire, qui emploie 65 personnes à Saint-Laurent a l’intention de déménager ses bureaux à Toronto d’ici l’automne 2017. Elle était établie à Montréal depuis 2001.

L’échéancier du déplacement des bureaux de Montréal, ainsi que de Mississauga, sera connu quand le site adéquat aura été trouvé. Aucun détail n’a filtré quant à d’éventuelles offres de transfert d’emploi.

«Toronto est la ville la plus peuplée au Canada et propose la plus importante grappe de biotechnologies au pays», écrit Shire dans un court communiqué de trois paragraphes rendu public le 26 juillet. La compagnie n’a pas souhaité faire d’autre commentaire.

Cette annonce survient un peu plus d’un mois après que Shire ait finalisé l’achat de son concurrent américain Baxalta, pour former «l’entreprise biotechnologique la plus importante à l’échelle mondiale».

La société de biotechnologie a pignon sur rue depuis 15 dans le Technoparc, à l’angle du boulevard Alfred-Nobel et de la rue Alexander-Fleming.

«Nous sommes déçus de les voir partir. Pour nous, c’est une belle entreprise qui complète l’ensemble des compagnies du Technoparc en recherche et développement, dans les technologies de pointe», commente le directeur des communications du Technoparc, Carl Baillargeon.

Près de la moitié des 90 entreprises du Technoparc, qui emploient 6 300 personnes, sont dans le secteur des sciences de la vie, ce qui crée une synergie. Quelque 1 000 employés devraient prochainement s’ajouter à ce chiffre, notamment avec l’arrivée de Green Cross Biotherapeutics.

Shire s’est engagé, dans son communiqué, à soutenir ses employés tout au long de la transition.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!