Mets moldaves, chinois, libanais, marocains, algériens, africains et français étaient au menu pour la Journée internationale de la tolérance, le 17 novembre, au Centre de formation professionnelle Léonard-De Vinci. Les élèves et le personnel de l’édifice du boulevard de la Côte-Vertu ont organisé un repas communautaire sous le thème «Je partage ma nourriture, je partage ma culture».

«L’intolérance a souvent pour causes l’ignorance et la peur de l’inconnu, de l’autre, des autres cultures, des autres nations et des autres religions. Aujourd’hui, nous voulons briser les malentendus», a indiqué la directrice adjointe, Dominique Doutreligne.

Aussi dans Communauté :

blog comments powered by Disqus