Collaboration spéciale/Mélanie Dusseault, Mobilisons MTL Maude Turenne-Thériault, décoratrice et Alencar Ferreira designer, fondateurs de Mouton No Ar, une entreprise de recyclage industriel et de design ont remporté 5000$ lors du concours l'Est innove.

L’entreprise Mouton No Ar de Hochelaga a remporté le premier prix du concours L’Est innove destiné à encourager les jeunes entrepreneurs de l’est de Montréal. Cette compagnie fabrique des meubles, de la vaisselle et des produits décoratifs à partir de déchets industriels recyclés.

L’entreprise a participé à ce concours lancé par l’organisme Mobilisons Montréal. Elle s’est distinguée face à 30 idées et 35 projets. Elle a remporté une bourse de 5000$ offerte par PME Montréal Centre-Est.

Mouton No Ar, créé par Maude Turenne-Thériault, décoratrice et Alencar Ferreira designer, propose une alternative, économiquement viable, aux industriels et aux grands distributeurs. Ce qui est récupéré se mesure en tonnes et en mètres cubes. C’est du bois, du béton, des tissus ou des pneus.

Les objets créés ne sont pas décidés à l’avance. «Nous prenons tout ce qui présente», avise Mme Turenne-Thériault. «Nous créons à partir de ce que nous avons entre les mains», relève Alencar Ferreira.

Ainsi sont fabriquées des assiettes avec du béton mélangé à de l’eau de pluie qui sont peintes ensuite avec des vinyles de toutes les couleurs et montées sur des supports en bois. De cette manière aussi est confectionné un pouf pour s’assoir à partir d’un gros pneu de camion.

Cette pratique s’appelle le upcycling (surcyclage) qui permet de recycler des matières en leur donnant une valeur ajoutée. «Tous les objets respectent le processus créatif du design», assure M. Ferreira.

Pour faciliter leur approvisionnement, les propriétaires de Mouton No Ar ont signé des accords avec cinq entreprises. «On espère conclure d’autres ententes», indique Mme Turenne-Thériault. D’ailleurs la bourse de 5000$ est destinée à louer un plus grand local de stockage.

«Les matériaux que nous récupérons étaient destinés aux vidanges, explique Mme Turenne-Thériault. Quand on nous appelle pour dire qu’il y a des choses à prendre, il faut aller les chercher immédiatement parce que quelques heures plus tard elles sont évacuées.»

Mouton No Ar commence à distribuer sa production et ses fondateurs espèrent aller à la conquête des consommateurs au Brésil, pays d’origine M. Ferreira, mais aussi aux États-Unis, en Europe. En attendant, les objets seront exposés et vendus au marché de Noël de Montréal.

Marché de Noël de Montréal, 9 et 10 ainsi que 16 et 17 décembre 2017, à la Casa d’Italia, au 505 rue Jean-Talon Est.

Les autres gagnants
Il y avait cinq bourses à remporter lors de ce concours pour une dotation totale de 12 500$.

Le cinquième prix a été décerné à Pains et délices, une boulangerie de Hochelaga qui propose des produits sans aucun allergène.

Le quatrième prix est allé à Station service, une entreprise de location de vêtements, créés par des designers Montréalais et Québécois, destinés aux femmes professionnelles.

Le troisième prix est revenu à La grillonnerie, on croque des insectes, entreprise qui propose des aliments à base d’insectes.

Le deuxième prix de2 500$, a été remis à Jardin collectif de Pointe-aux-Trembles, un OBNL qui veut développer ces activités pour la promotion de la sécurité alimentaire.

«Le concours L’Est innove a été une formidable vitrine pour toutes les entreprises de l’est de Montréal qui y ont pris part», a souligné Rachad Lawani, président de Mobilisons Montréal.

Selon les chiffres présentés par son organisme, les projets ont reçu plus 3300 votes et plus de 15 000 personnes ont été rejointes directement à l’occasion de cette compétition.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!