Mario Beauregard/TC Media Un financement de près de 10 M$ sera investi pour mettre aux normes une unité de soin de l'hôpital Santa Cabrini.

L’hôpital Santa Cabrini sera rajeuni et modernisé au cours de la prochaine année. Le gouvernement du Québec a annoncé un investissement majeur dans l’établissement hospitalier afin de l’agrandir et de le rénover.

Le ministre de la Santé du Québec, Gaétan Barrette, était de passage à Santa Cabrini le 16 février, accompagné de Filomena Rotiroti, députée de Jeanne-Mance–Viger, afin de présenter le projet d’agrandissement et de réaménagement de l’unité d’endoscopie et de chirurgie d’un jour.

La députée de Jeanne-Mance–Viger était réjouie de l’annonce d’investissements à l’hôpital Santa Cabrini.

«L’hôpital Santa Cabrini a besoin d’amour et de soin. Je suis très contente de cette annonce qui permettra d’offrir des soins modernes et sécuritaires aux usagers. C’était un réel besoin», souligne la députée Filomena Rotiroti, qui défend ce projet auprès du ministre depuis plus d’un an.

«Nous ne pouvions plus tolérer une telle situation. Les patients étaient placés dans les corridors et les salles étaient petites. L’excellence du service offert reposait grandement sur les épaules du personnel soignant. Cette décision judicieuse permettra d’augmenter la productivité du service, passant de 50 à 79 opérations par semaine à près de 100», affirme le ministre de la Santé, Gaétan Barrette.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux investira 5,9 M$ dans le projet. Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Est-de-l’Île-de-Montréal participera également au financement à hauteur de 3,2 M$.

Les travaux
Le projet prévoit des travaux d’agrandissement et de réaménagement d’une superficie d’environ 980 mètres carrés sur le site actuel de l’unité.

De gauche à droite: Charles Argento, ancien président de la Fondation de l’hôpital Santa Cabrini, Elio Arcobelli, président de la Fondation de l’hôpital Santa Cabrini, Yvan Gendron, président-directeur général du CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal, Filomena Rotiroti, députée de Jeanne-Mance-Viger, Gaétan Barrette, ministre de la Santé du Québec, et Tony Sciascia, membre du conseil d’administration de l’hôpital Santa Cabrini.

«C’est près de 1000 mètres carrés qui seront mis à niveau. Nous parlons d’équipements et d’installations au même niveau que les grands centres hospitaliers universitaires», déclare le ministre Barrette.

Les nouveaux espaces permettront d’ajouter une salle de chirurgie mineure, une salle d’endoscopie et une unité de retraitement des endoscopes, ainsi que six civières et quatre fauteuils dans l’aire de préparation et de récupération.

Ces investissements ont grandement touché Elio Arcobelli, président de la Fondation de l’hôpital Santa Cabrini qui en a perdu la voix tellement il était ému.

«À la fondation, nous travaillons fort pour faire notre part. Là, on voit une lumière. Ça nous donne beaucoup d’espoir pour l’avenir de l’hôpital Santa Cabrini. Ça nous encourage de travailler encore plus fort pour venir en aide à toutes les communautés desservies par l’établissement de santé», souligne M. Arcobelli.

Les travaux devraient commencer dans les prochaines semaines et se terminer au cours de l’été 2019.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!