Jean-Marc Gilbert/TC Media Annie Bourgoin, directrice de PME MTL–Est-de-l’Île.

La SODEC de l’est de Montréal deviendra PME MTL–Est-de-l’Île a annoncé le maire, Denis Coderre, qui en a profité du même coup pour annoncer la création de la première école entrepreneuriale de Montréal.

«Pour accroître la création, la croissance et la survie des entreprises privées et sociales, il nous faut deux mots d’ordre : simplification et harmonisation», a déclaré le maire de Montréal.

Les six nouveaux territoires créés à la suite de la réforme des centres locaux de développement au printemps dernier, seront désormais regroupés sous l’acronyme PME MTL. Ils disposeront d’un fonds de 30 M$ pour accompagner et financer les petites et moyennes entreprises de la métropole.

La réduction du nombre de structures leur permettra de fonctionner avec un budget de 7,8 M$, soit 60 % de moins qu’avant, indique la Ville.

Plus facile pour les entrepreneurs
Annie Bourgoin, directrice de PME MTL–Est-de-l’Île, explique qu’elle, et les directeurs des autres pôles de Montréal, ont participé à la création de cette nouvelle image qui simplifiera la vie des entrepreneurs.

«Ce processus s’est fait en collaboration avec la Ville. Il sera plus facile pour les entrepreneurs de faire des liens maintenant que nous avons tous une même signature. De plus, je trouve que le nouvel acronyme nous représente bien puisque nous faisons affaire principalement avec des PME », indique la directrice.

En ce qui concerne le budget, elle admet qu’une bonne portion de ce dernier a été coupé, mais souligne que ceci n’aura pas d’impact négatif sur les services offerts aux entrepreneurs.

«Avant, nous étions quatre organisations dans l’est. Quand on additionne le budget que nous avions ensemble et qu’on le compare à celui que nous avons maintenant il y a une différence importante, mais cela ne nous empêchera pas de bien travailler car le contexte est différent et aussi parce que nous avons d’autres bailleurs de fonds dans l’Est.»

Elle rappelle qu’une toute nouvelle équipe a été formée et ajoute que maintenant que la restructuration est officiellement terminée, il sera plus facile d’aller vers les entrepreneurs afin de les accompagner dans leurs démarches.

«Nous sommes en opération depuis le mois d’avril et nous avons pu assurer la continuité des services offerts aux entrepreneurs. Maintenant que tout est en place, nous allons pouvoir mieux répondre à leurs besoins en plus d’être plus présents sur le terrain», affirme Mme Bourgoin.

Rappelons que le nouveau secteur de 92,8 km2 composé des arrondissements de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, Saint-Léonard, Anjou, Montréal-Nord, ainsi que de la Ville de Montréal-Est, possède 7861 entreprises qui emploient 111 450 travailleurs.

En collaboration avec Mathias Marchal

 

 

 

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!