Collaboration spéciale La délégation de Bourassa pour cette 51e finale des Jeux du Québec.

Avec une délégation de 119 personnes présentes à Montréal pour cette 51e finale des Jeux du Québec, la région de Bourassa veut continuer de progresser.

Richard Longpré, le chef de délégation de Bourassa, reste prudent. Quelques heures avant le début des premières épreuves ce lundi matin, il ne fixe aucun objectif quantifiable.

«Ces Jeux, c’est un grand défi pour nous. On va se mesurer à de nouveaux athlètes et notre intention est avant tout de progresser. On espère faire un meilleur classement», indique-t-il, en référence aux deux médailles seulement décrochées à Longueuil en 2014.

Huit disciplines représentées
Jusqu’au 25 juillet, la centaine d’athlètes venus d’Anjou, Montréal-Nord, Montréal-Est et Saint-Léonard vont concourir dans huit disciplines. «On n’a pas une délégation très nombreuse, on n’est pas présent dans tous les sports, mais années après années, on augmente néanmoins notre participation», précise Richard Longpré qui regrette cependant une absence dans les épreuves de volley et notamment de BMX.

«Malgré la création de cette nouvelle piste de BMX à Pointe-aux-Trembles, on n’a pas été en mesure de créer un engouement pour amener notre jeunesse dans ce sport. Je suis déçu», admet le responsable de la région.

Celui mise particulièrement sur l’athlétisme et la natation, avec en tête Annabelle Bissonnette, 14 ans, originaire de Montréal-Nord, attendue sur 50m, 100m dos et 200m dos. «Son entraîneur prévoit de belles choses», glisse le responsable de la région.

L’or au basket espéré
Surtout, Richard Longpré espère un nouveau triomphe au basket masculin, après une déception en 2014. Un sport que la région a longtemps dominé grâce à l’apport notamment des élèves des écoles secondes d’Henri-Bourassa et St-Exupéry.

«On veut reprendre notre place sur le podium, clame-t-il. Pendant 20 ans, on a toujours décroché une médaille et on veut retrouver nos lettres de noblesses.»

Avec cette compétition, Richard Longpré souhaite également «apporter du positif et de l’espoir à des jeunes qui ont parfois des difficultés.»

«Le sport est très fédérateur, rassembleur. Ces Jeux leur permettent de vivre une expérience humaine bien différente du quotidien.»

Les épreuves de cette 51e finale des Jeux du Québec se déroulent à Montréal du 18 au 25 juillet.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!