Getty Images/iStockphoto

Le taux de décrochage dans les écoles francophones est alarmant à Saint-Léonard, selon plusieurs intervenants. Afin d’aider à la réussite des élèves léonardois, les organismes, institutions et citoyens misent sur la communauté et les parents.

Lors de la séance de travail sur la scolarisation des jeunes Léonardois francophones, la cinquantaine de participants ont choisi les changements à effectuer diminuer le taux de décrochage.

D’abord, il faudra travailler auprès des parents, afin de les informer davantage du réseau scolaire, un constat qui a été noté par les organismes locaux.

«Si on outille les parents, leurs offres de l’accompagnement, les enfants alors un milieu favorable pour leur réussite», affirme une mère léonardoise.

Ensuite, il faudra aider les élèves dans les diverses transitions qu’il devra vivre, notamment en commençant l’école et le passage du primaire au secondaire. Finalement, les participants veulent offrir des espaces favorables, sécuritaires et de socialisation pour que les jeunes puissent y obtenir des services en lien avec leur réussite scolaire.

«Ce n’est pas tous les enfants qui ont le même soutien à la maison. Si nous leur offrons des espaces pour et par les jeunes, ce sera un moyen mis en place pour travailler sur leur réussite», indique Catherine Boucher, de Concertation Saint-Léonard.

Un comité transitoire sera formé au cours des prochains jours pour énoncer les objectifs à réaliser dans le cadre du Forum de développement social de Saint-Léonard et améliorer la scolarisation des jeunes francophones.

«En comité, nous allons préciser et clarifier les buts afin d’avoir des changements réalisables», dit Rachel Pouliot, directrice de Concertation Saint-Léonard, qui pilote le dossier.

La prochaine rencontre sur la scolarisation, où seront déterminées les actions à prendre pour réaliser les objectifs, aura lieu le 26 octobre.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!