Google maps Le immeubles commerciaux seraient rasés pour faire place à un projet résidentiel.

Le groupe Petra est retourné à la table à dessin pour son projet de condos le long du boulevard Métropolitain. Alors que le nouveau concept a été mieux accueilli que le précédent par les résidents voisins, certains demeurent sceptiques.

Cinq mois après la première rencontre, le groupe Petra a organisé une deuxième consultation pour présenter son nouveau projet, qui sera érigé au 5750-5800 et 5840-5900 boulevard Métropolitain, à l’angle de la rue Valdombre.

Originellement, le concept comprenait cinq immeubles à condos de huit à 20 étages pour un total de 684 unités de condos. Aujourd’hui, les immeubles plus petits ont été déplacés de 30 pieds vers l’autoroute, les éloignant ainsi des résidences de la rue voisine. De plus, les immeubles ne dépasseront pas les 15 étages.

«La hauteur et le gabarit des immeubles à condos s’apparentent à ceux déjà en place dans ce secteur, dont Villa Latella», indique John Palumbo, architecte du projet.

La plus grande modification est la construction de 30 maisons de ville directement derrière les maisons de la rue Brunetière, pour faire un tampon entre les condos et les immeubles déjà en place.

«Au niveau de la vue, ce sera exactement comme les rues traditionnelles. Vous verrez les maisons de ville et très peu les immeubles au loin. La vue est plus restrictive actuellement avec les bâtiments commerciaux que ce que nous aimerions construire», explique M. Palumbo.

«Je suis quelqu’un d’orgueilleux. Je veux bâtir quelque chose de beau et de bien pour vous. Ce que je vous propose est de la qualité. Je ne fais pas ça pour l’argent. Je n’en ai pas besoin. Je veux construire un projet qui sera en harmonie avec vous», ajoute le président fondateur de groupe Petra, Giuseppe Borsellino.

Inquiétude
Alors que de nombreux citoyens ont félicité le projet, plusieurs ont critiqué la hauteur des immeubles et émis des craintes quant à l’ajout de circulation dans le secteur.

condos-metropolitain3

De nombreux résidents ont assisté à la deuxième consultation, le 29 septembre dernier.

«J’ai peur de la hauteur. Ça va me bloquer le soleil et va augmenter la poussière et le vent», clame un citoyen.

Selon l’architecte, les immeubles de 12 et 15 étages projetteront leur ombre vers la métropolitaine et non vers la rue Brunetière.

«Les immeubles vont bloquer le vent et la poussière. Les gens auront une meilleure qualité de vie avec le nouveau projet que ce qu’ils ont actuellement», fait valoir M. Palumbo.

Avec l’arrivée d’environ 700 nouveaux résidents dans ce secteur, nombre de résidents craignent un flux plus important de véhicules sur les rues résidentielles du secteur.

Selon une étude de circulation, les automobilistes du nouveau projet n’iront que très peu sur la rue Brunetière.

«En ce moment, avec les deux bâtiments commerciaux, nous avons un flot de 7900 véhicules par jour dans ce secteur. Avec le projet résidentiel, nous en aurons 3800», annonce Aristomen Aneziris, ingénieur en circulation à Trafix.

Le groupe Petra et l’arrondissement de Saint-Léonard se rencontreront au cours des prochaines semaines pour voir si le projet ira de l’avant tel quel ou si de nouvelles modifications y seront apportées.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!