Archives TC Media Près de 10 M$ seront investis dans les infrasctructures de Saint-Léonard par la ville-centre, au cours des trois prochaines années.

L’arrondissement de Saint-Léonard aura droit à une enveloppe de 19,3 M$, dans le cadre du Programme triennal d’immobilisation 2017-2019 de la Ville de Montréal, soit 4 M$ de moins que le précédent.

La diminution principale se retrouve dans la protection des centres de loisirs, communautaires et administratifs où 5,6 M$ y ont été retranchés.

«Ce PTI montre les intentions de la Ville de Montréal, mais rien n’est encore confirmé. Il y a encore des avenues où nous pouvons aller chercher de l’argent supplémentaire, notamment dans la mise aux normes des grands parcs et des bâtiments», indique le conseiller de Ville de Saint-Léonard, Dominic Perri.

Infrastructures
L’arrondissement verra son enveloppe pour les infrastructures augmenter, passant de 8,1 M$ à 9,8 M$ sur trois ans, dont 2,7 M$ en 2017.

«C’est un programme où l’accent est mis sur les infrastructures. Presque 10 M$, c’est quelque chose», souligne l’élu.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a ajouté 1 G$ de plus dans son PTI pour les réseaux et les infrastructures de l’eau, de la voirie et du transport afin de combler et d’éliminer le déficit d’entretien du réseau de voirie sur une période de cinq ans.

«Bien que nous ayons amorcé notre rattrapage en ce qui a trait aux immobilisations, il reste à mettre des efforts considérables pour se donner des infrastructures à la hauteur de notre métropole. Nous voulons redonner aux Montréalais une ville où les infrastructures routières et souterraines sont à la fois sécuritaires et fonctionnelles», dit le maire de Montréal.

De façon générale, le conseiller de Saint-Léonard est satisfait des intentions de la ville-centre dans ses investissements.

«Si on se compare aux arrondissements vivant des réalités similaires, nous ne sommes pas pénalisés», mentionne M. Perri.

Jean-Talon
La Ville de Montréal a réservé une somme de 10,5 M$ dans son Programme triennal d’immobilisation 2017-2019, mais aucun montant ne sera investi en 2017.

«Nous sommes en préparation des plans du réaménagement de l’artère commerciale, alors c’est réaliste de ne pas prévoir d’argent en 2017. De plus, c’est une année électorale, alors il n’y aura pas grand-chose de réaliser dans la deuxième partie de l’année», indique le conseiller de Saint-Léonard, Dominic Perri.

Une enveloppe de 5 M$ a été réservée au réaménagement de la rue Jean-Talon, entre les boulevards Viau et Langelier, en 2018 et 5,5 M$ en 2019.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus