L’arrondissement de Saint-Léonard est en train de modifier son règlement de zonage afin d’y inclure la construction de toiture végétalisée sur son territoire.

«Nous étudions ce dossier à la commission de l’environnement de Montréal. Étant donné que le rapport sera adopté, j’ai demandé qu’on l’inclue dans notre règlement», indique Dominic Perri, conseiller de Ville de Saint-Léonard.

Les toitures végétalisées n’ont jamais été interdites à l’arrondissement, mais n’étaient pas prévues spécifiquement au règlement.

«Le projet de règlement a donc pour but d’inclure cette notion au règlement de zonage et de prévoir les toitures végétalisées comme des options possibles aux toits blancs, lorsque requis», explique Maude Chartrand, à l’arrondissement de Saint-Léonard.

Les toits verts permettraient de diminuer les îlots de chaleur dans l’arrondissement, selon M. Perri. De plus, l’arrondissement souhaite que les toitures végétalisées soient comptabilisées dans la méthode de calcul du pourcentage minimal de verdure exigé dans certaines situations.

Qu’est-ce qu’une toiture végétalisée?
Une toiture végétalisée ou toit vert est le revêtement d’un toit permettant la croissance de la végétation et comprenant minimalement une couche d’étanchéité, un substrat de croissance et une couche végétale.

Le gouvernement du Québec reconnaît aux toitures végétalisées des avantages, tels que des économies d’énergie, une protection et une prolongation de la durée de la membrane de toit, une diminution du niveau sonore, l’atténuation de l’effet d’îlot thermique urbain, une contribution significative à la rétention des eaux pluviales, une amélioration de la qualité de l’air, de nouveaux habitats écologiques, une alternative à l’agriculture traditionnelle et une façon de mettre en valeur le parc immobilier.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!