Nicolas Ledain / TC Media Les jeunes qui ont suivi la formation ont tenté de convaincre des employeurs de les recruter.

Le centre Horizon Carrière a organisé un atelier gratuit pour initier les jeunes à la recherche d’emploi pendant la relâche. Cette formation s’est conclue par une séance d’entretien d’embauche avec des employeurs.

L’approche est encore timide chez certains, mais le Curriculum Vitae et la confiance sont bien mieux étoffés pour ces jeunes qui ont assisté à ce premier atelier d’Horizon Carrière proposé aux étudiants durant la semaine de relâche.

Pendant deux jours, 90 garçons et filles âgés de 15 à 17 ans ont été accompagnés gratuitement par ce Carrefour Jeunesse-Emploi (CJE) dans la réalisation de leurs CV et lettres de présentation et dans la préparation des entretiens. Le test final était un atelier pratique organisé ce jeudi 9 mars durant lequel cinq employeurs sont venus proposer des postes en vente, restauration, service à la clientèle et animation en vue de la prochaine période estivale.

« Je pensais que ça allait être dur de trouver les mots pour me présenter, mais on a été bien accompagnés. J’ai mis en avant ma facilité de communication, le fait que j’apprends rapidement et aussi que je suis habile avec les chiffres », se félicite Carl Handy, 16 ans, qui souhaite trouver un emploi pour s’assumer financièrement. « On est un peu adultes. On est en âge de travailler, il est temps de prendre nos responsabilités, de mettre de l’argent de côté et de ne plus dépendre de nos parents », ajoute Fatima Zouggar, 15 ans.

Comme Carl et Fatima, les jeunes léonardois sont nombreux à rechercher une première expérience sur le marché du travail. « On a été éblouis et il a fallu qu’on ferme rapidement les inscriptions. C’est leur semaine intersession et pourtant ils sont venus deux jours de suite, on n’a presque aucune absence. On sent que les jeunes ont un intérêt fort pour l’emploi », constate Lina Raffoul, la directrice générale de l’organisme.

La formation a visiblement porté ses fruits puisque les cinq employeurs sont repartis les bras chargés de CV avec quelques promesses de futures embauches. « On a vu beaucoup de jeunes très motivés. On voit qu’ils sont impliqués dans leur milieu, souvent par du bénévolat, et on aime bien cela. Définitivement, certains d’entre eux vont venir travailler chez nous », assure Anémone Cournoyer-Benoît, chargée de recrutement pour les Dépanneurs du coin.

Selon les statistiques d’Horizon Carrière, 60 à 70% des jeunes qui assistent à ses ateliers trouvent un emploi à l’issue de leur formation.

Une aide du Canada pour Horizon Carrière
Le Carrefour Jeunesse-Emploi de l’arrondissement souhaite développer d’autres activités similaires pour accompagner les jeunes étudiants malgré la perte de plusieurs financements d’Emploi Québec. « Notre service a été restreint, mais notre mission reste la même et on ne veut pas abandonner ces jeunes qui ont besoin d’aide. Sans cela, ils risquent de laisser tomber », déplore Lina Raffoul, la directrice générale d’Horizon Carrière.

Pour accompagner l’organisme, le député de la circonscription de Saint-Leonard-Saint Michel, Nicola Di Iorio, va annoncer un appui du gouvernement du Canada lors d’une conférence de presse mardi 14 mars. L’annonce sera faite au nom de Patty Hajdu, ministre fédéral de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail.
L’objectif de ce financement et de soutenir un projet qui aidera les jeunes à se préparer pour l’emploi.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus