Laurier Macdonald Les élèves de l’école Laurier Macdonald organisent des opérations de sensibilisation sur leur projet avec les abeilles dans des écoles primaires.

L’école secondaire Laurier Macdonald a été retenue parmi les finalistes du concours national Donne des super pouvoirs à ton école. L’établissement a été choisi pour ses projets de recyclage et ses ruches urbaines.

« Les projets environnementaux sont très importants, il faut qu’on enseigne aussi cela aux élèves et je suis très satisfaite », se réjouit Bobbie Variantzas en apprenant que l’école secondaire Laurier Macdonald a été sélectionnée parmi les finalistes de ce concours national qui récompense les écoles engagées dans des projets écologiques innovants.

L’agente de développement du centre d’apprentissage communautaire de cet établissement scolaire de Saint-Léonard a eu l’idée de participer à Donne des super pouvoirs à ton école grâce au responsable d’un magasin de la rue Jean-Talon. « Vincent Petitti, le directeur du Bureau en gros, nous a contactés après avoir lu l’article sur les ruches de Laurier Macdonald dans le Progrès Saint-Léonard, raconte Mme Variantzas. Comme ces magasins sont partenaires du concours, il nous a proposé de participer. »

Depuis quelques mois, plusieurs articles ont été réalisés sur ce projet d’apiculture urbaine porté par l’établissement. La première récolte de miel a notamment eu lieu au mois de décembre dernier. « C’est notre gros projet et toute l’école est impliquée. Les classes de sciences étudient l’importance des abeilles et de la pollinisation, les classes de « leadership » ont développé un projet média avec un fil Twitter et une page Facebook et les classes médias ont fait un concours pour concevoir l’étiquette de notre miel », détaille Bobbie Variantzas.

L’école secondaire Laurier Macdonald a aussi été retenue pour ce concours grâce à ses programmes de recyclage et de compost et pour son jardin communautaire aménagé par les élèves à l’arrière du bâtiment. Elle figure donc dans la liste des 100 finalistes nationaux qui compte 20 établissements du Québec et cinq de Montréal. Le 22 avril prochain, à l’issue des délibérations du jury, dix écoles de cinq régions différentes recevront chacune 25 000 $ en appareils technologiques.

Avec l’aide du responsable des classes médias, Bobbie Variantzas a déjà établi la liste des besoins de l’école de Saint-Léonard pour développer encore l’exploration du monde des abeilles. « On veut étendre cet apprentissage à l’art. On veut que les élèves fassent des photos et vidéos. Pour l’instant, ils utilisent leurs téléphones cellulaires, ce serait bien qu’ils gagnent des appareils », espère l’agente de développement.

Un an après son lancement, l’établissement scolaire est déjà satisfait de ce programme d’apiculture urbaine puisque les élèves se sont appropriés ce projet original. « Ils sont excités, car ils savent que le printemps arrive et que les abeilles vont reprendre. La philosophie de notre école n’est pas d’apprendre que dans les livres, c’est aussi important d’apprendre à vivre avec l’autre. Les hommes et les abeilles sont connectés et interdépendants donc c’est essentiel », estime Bobbie Variantzas.

Les 100 écoles finalistes ont été sélectionnées parmi 700 candidatures reçues cette année par les organisateurs du concours Donne des super pouvoirs à ton école.

Aussi dans Actualités :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!