Nicolas Ledain / TC Media Les représentants d’une dizaine d’organismes rejoignent le comité chargé de faire perdurer les programmes de saines habitudes de vie.

Avec la perte de son financement, le projet Ensemble pour un Saint-Léonard en forme s’arrête à la fin du mois. Plusieurs acteurs communautaires ont décidé de se rassembler pour poursuivre le travail accompli.

« Saint-Léonard est le seul arrondissement où j’ai vu cette mobilisation autour des saines habitudes de vie, donc je pense que ça va être positif », espère Laura Carli. Cette chargée de projet a porté Ensemble pour un Saint-Léonard en forme depuis un an pour sensibiliser la population à la pratique physique et à l’adoption de nouvelles pratiques alimentaires.

La perte du financement de Québec en Forme entraîne la fin de ce projet, mais la mission va continuer à vivre grâce à l’engagement des représentants d’une dizaine d’organismes communautaires de l’arrondissement. Ces « agents multiplicateurs » vont se rassembler afin de s’assurer que ce sujet sera intégré dans le quartier et s’engagent à en parler lors des réunions auxquelles ils vont assister.

« La démarche a été lancée il y a quatre ans et on trouve que c’est peu pour changer des habitudes. Du coup, même sans financement, on va continuer à se voir et à faire vivre les saines habitudes de vie pour ne pas perdre le travail qu’on a fait », explique Leïla Saïah, agente de liaison et de développement à la maison de la famille.

À Saint-Léonard, l’obésité des jeunes est plus importante que dans le reste de l’île de Montréal et la population pratique moins d’activités physiques. Laura Carli affirme néanmoins avoir constaté une amélioration durant les dernières années.

« Je vois que les gens sont sensibilisés, ils ont le réflexe de penser aux saines habitudes de vie. Ils savent ce qu’il faut manger, mais de là à le faire, il y a encore du travail », conclut la chargée de projet.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!