Gracieuseté / Vivien Gaumand Le kiosque des Dépanneurs est de retour dans le parc La Dauversière.

La conciergerie créée par Concertation Saint-Léonard propose ses services à la population depuis un an. Après un démarrage discret, les Dépanneurs ont doublé leurs revenus en début d’année.

Entretien ménager ou paysager, déneigement, surveillance, soutien informatique ou encore déménagement, depuis un an les Dépanneurs proposent une offre de service large à la population de Saint-Léonard.

« On est flexibles et on peut s’adapter. Les gens peuvent nous appeler et on va essayer de s’arranger », explique Zoé Poirier-Stephens, la chargée de projet responsable de cette conciergerie.

Créé dans le cadre de la revitalisation urbaine intégrée (RUI) Viau-Robert, ce programme a été pensé pour améliorer l’offre de service aux particuliers dans un arrondissement vieillissant, mais aussi pour relancer l’emploi local. Ainsi, les intervenants ont été quasiment tous recrutés dans la zone géographique de Saint-Léonard.

Seulement, entre juin et décembre 2016, le service a peiné à se faire connaître avec seulement 57 contrats réalisés. La situation s’est depuis largement améliorée.

« Ca a été plutôt lent à démarrer, mais il y avait tout un travail à l’interne qui a pris du temps. (…) Entre janvier et mars, on a doublé les revenus par rapport à 2016. Les gens parlent de plus en plus de nous et les organismes nous appellent aussi pour des petits travaux », se réjouit Catherine Boucher, la coordonnatrice de la RUI Viau-Robert.

L’embellie se poursuit puisqu’en avril et mai, 52 contrats ont été réalisés par la conciergerie qui compte désormais six dépanneurs, contre trois lors du lancement il y a un an.

« Le défi a été la visibilité, mais on commence vraiment à se faire connaître et beaucoup de gens reviennent. C’est signe que nous offrons un bon service », se félicite Zoé Poirier-Stephens.

Le financement du programme n’est néanmoins pas encore assuré pour 2018 et un comité de soutien a été créé durant l’hiver pour assurer sa pérennité au-delà de 2017. Plusieurs acteurs économiques et communautaires de Saint-Léonard se sont engagés pour développer encore ce service afin d’obtenir des fonds pour le financer l’an prochain.

Le kiosque des Dépanneurs est de retour
Le kiosque installé dans le parc La Dauversière a été officiellement ouvert vendredi 2 juin. Comme l’an dernier, il restera sur place tout l’été. Un agent d’accueil y sera présent du lundi au vendredi pour fournir des renseignements aux personnes intéressées par les services des Dépanneurs.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!