Audrey Gauthier/TC Media Valérie Zummo est la nouvelle agente en sécurité urbaine et urbanisme de Saint-Léonard.

En poste depuis février, la nouvelle agente en sécurité urbaine et urbanisme travaille fort afin d’améliorer la sécurité des Léonardois. Elle a d’ailleurs lancé le projet Cocon ainsi qu’une série de marches exploratoires afin que les Léonardois se sentent en sécurité chez eux ainsi que dans leur déplacement.

lors que les vols par effraction sont fréquents à Saint-Léonard, 327 introductions par effraction ont été rapportées à Saint-Léonard, en 2015, Valérie Zummo a décidé de lancer le projet Cocon dans le quartier pour tenter d’améliorer la sécurité des résidents du secteur. Dans un premier temps, celle-ci va informer les résidents qui habitent dans une zone où il y a eu un vol par effraction dernièrement. De plus, elle propose des visites-conseils à domicile afin de rendre plus sécuritaire la résidence des Léonardois.

«Je suis une grille afin de vérifier si une habitation est bien protégée contre les vols par effraction. Je conseille également les résidents sur les éléments à améliorer, comme d’apposer une adresse à l’arrière du bâtiment afin que les témoins d’un vol puissent donner l’adresse du domicile visé lorsqu’ils appellent le 911», indique Valérie Zummo.

«La vie des victimes de vol est bousculée. Ce projet fait de la prévention. Si nous réussissons a en éviter, même si ce n’est que deux, c’est déjà quelque chose», ajoute Rachel Pouliot, directrice de Concertation Saint-Léonard.

Tous les Léonardois peuvent bénéficier des visites-conseils, même s’ils ne résident pas à proximité d’une zone où s’est déroulé un vol.

Marches exploratoires
L’agente en sécurité urbaine et urbanisme voulait également améliorer la sécurité des Léonardois dans leur déplacement.

Alors que les marches exploratoires dans les parcs ont porté leur fruit en 2015, Valérie Zummo a décidé de réitérer le processus, mais cette fois-ci dans les rues de l’arrondissement.

«Nous avons constaté des améliorations dans les parcs à la suite de nos marches. Nos marches ont eu un impact», affirme Rachel Pouliot.

Une dizaine de marches sont prévues au calendrier, dont trois sur la rue Jean-Talon. Deux ont déjà eu lieu ce printemps et les autres se dérouleront du mois de juillet au mois d’octobre.

Pour s’inscrire aux marches exploratoires ou pour bénéficier des visites-conseils à domicile, on joint Valérie Zummo au 514 323-1417.

Financement
Les marches exploratoires ainsi que le projet Cocon ont été réalisés, cette année, grâce à un financement plus important à Concertation Saint-Léonard.

Cette plus grande enveloppe a permis d’augmenter les heures de travail de l’agente en sécurité urbaine et urbanisme, passant de 13 à 28 heures par semaine.

Toutefois, ce financement est réévalué chaque année, ce faisant, il est possible que les projets disparaissent en 2018, si celui-ci est revu à la baisse.

«Le projet Cocon a été possible grâce à un financement supplémentaire. Si nous revenons au financement « standard », le projet disparaîtra», déplore la directrice de Concertation Saint-Léonard, Rachel Pouliot.

Le financement sera annoncé à l’automne prochain.

Calendrier des marches

  • 6 juillet
  • 12 juillet
  • 21 juillet
  • 1er août
  • 17 août
  • 25 août
  • 12 septembre
  • 19 septembre

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!