Collaboration spéciale Sam Nabizadah

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) est à la recherche de Sam Nabizadah, relié à plusieurs fraudes de transfert d’argent et de vols.

L’homme a été arrêté le 13 juillet dernier et a été relâché sous promesse de comparaître le 28 août prochain. Il devait se conformer à de nombreuses exigences de la Cour du Québec, notamment le respect d’un couvre-feu, l’obligation de résidence, l’interdiction d’être sur les réseaux sociaux (Badoo, Tinder et Facebook) et l’engagement de se rapporter au SPVM hebdomadairement.

Sam Nabizadah ne s’est pas présenté dans un centre opérationnel du SPVM tel qu’exigé et ne s’est pas conformé aux conditions émises par la Cour du Québec. Il a également récidivé en termes de fraudes et de vols sur de jeunes femmes en utilisant les sites de rencontre Badoo et Tinder.

Rappelons que Sam Nabizadah utilise toujours le même stratagème. Il dit à ses victimes qu’il a 23 ou 24 ans, qu’il est un étudiant nouvellement arrivé au Canada et qu’il ne possède donc pas de compte bancaire. Il les charme et tente d’avoir des relations sexuelles avec elles. Prétextant vouloir s’acheter des meubles, il demande à ses prétendantes de déposer dans leur compte de banque un chèque du gouvernement. Alors qu’il prépare l’enveloppe pour la victime, il n’insère aucun chèque à l’intérieur de celle-ci, ce qui fait en sorte que la victime dépose une enveloppe vide au guichet automatique avant d’effectuer le retrait et remettre l’argent au suspect. Il a également volé à quelques reprises le portefeuille et le cellulaire des victimes.

Sam Nabizadah est un homme à la peau blanche, a 19 ans, mesurant 1,80 m (5’11’) et pesant 185 lb (83 kg). Il a les cheveux bruns, les yeux marron et porte une barbe brune très courte. Il a des tatouages représentant des roses, une boussole, des cartes à jouer et une montre de poche sur son avant-bras droit

Quiconque possédant de l’information qui pourrait permettre de localiser le suspect recherché peut communiquer avec Info-Crime Montréal au 514 393-1133 ou en ligne. L’information sera traitée de façon anonyme et confidentielle.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!