Des couponneuses accompagnées de proches et de bénévoles ont déchargé un camion cube et une minifourgonnette remplis d’articles amassés depuis mai dernier.

Le groupe de couponning Coupons Magiques a remis des denrées et des fournitures scolaires d’une valeur estimée à 20 000$ au Magasin-Partage de la rentrée dans Saint-Léonard.

Avec l’aide de proches et de bénévoles, quatre membres du groupe ont déchargé, samedi, le contenu d’un camion cube, ainsi que d’une minifourgonnette, au pavillon Wilfrid-Bastien, où se tiendra le Magasin-Partage, mercredi.

Grâce à la récolte des couponneuses, 75 familles sélectionnées au hasard pourront acheter, à 10% du prix de vente, ce qu’elles ont besoin pour la rentrée scolaire parmi des dizaines, voire, des centaines, de denrées alimentaires, de produits d’hygiène personnelle et de vêtements.

Articles

Les articles incluent des condiments, de la formule pour nourrissons, des couches, des rasoirs,  des crayons, des cahiers, des shorts et des vêtements tricotés.

«Il y a vraiment des besoins à Saint-Léonard […]», assure la couponneuse Janie Janvier, agente de mobilisation chez Concertation Saint-Léonard, OBNL co-responsable du Magasin-Partage.

«Les personnes très isolées, qui n’ont pas les moyens de sortir, soit à cause d’un handicap, d’une mobilité réduite ou parce qu’elles ont plusieurs enfants à la maison, n’ont souvent pas les moyens d’aller faire leurs courses», plaide Mme Janvier.

Épicerie en bas de 7$
Une fois l’argent du loyer et des factures passé, le salaire de beaucoup de familles ne suffit plus à se procurer des aliments, constate l’agente de Concertation Saint-Léonard

«Des fois, une intervenante du CLSC ou autre va se rendre compte qu’un aîné n’a pas mangé depuis un ou deux jours et va contacter la Table ronde [service de dépannage alimentaire, NDLR] pour avoir de quoi manger. Parfois, ce sont des nouveaux arrivants, qui n’ont presque rien à manger chez eux», relate Mme Janvier.

Les familles sélectionnées pour le Magasin-Partage de la rentrée ont une heure pour faire leurs emplettes. La plus grosse facture jamais vue par Mme Janvier, l’année dernière, était de 7$.

«Il y a des familles qui viennent à la banque alimentaire, mais ça ne suffit pas, alors que là, au Magasin-Partage, c’est plus diversifié et en plus, l’école commence, alors une épicerie et des fournitures scolaires pas chères, ça aide», fait-elle valoir.

Record
Les couponneuses n’en sont pas à leur première collecte pour le Magasin-Partage de Saint-Léonard, mais elles confirment que la récolte de cette année est la plus grosse.

Toutefois, avec les coupons, les spéciaux, les dons, le sociofinancement pour louer le camion cube et l’entreposage des articles chez deux couponneuses, la collecte n’a presque rien coûté, si ce n’est l’essence et le temps investi.

Trouver, collectionner et échanger des coupons est un art, une passion, pour ces dames.

«Je ne regarde même plus la télé. J’suis toujours en train de chercher des spéciaux. Le couponning, c’est quasiment une maladie», confie Jennifer Groulx.

Un donateur commercial

Pierre Bresse et son équipe du Maxi et Cie ont remis 75 pots de mayonnaise au Magasin-Partage de la rentrée de Saint-Léonard.

Le Maxi et Cie de Saint-Léonard, situé à l’angle du boulevard Provencher, a souhaité faire sa part, cette année, en donnant 75 pots de mayonnaise au Magasin-Partage de la rentrée.

«Janie, une des couponneuses, m’a approché pour un don. Elle avait besoin de mayo. Elle croyait qu’on lui donnerait des petits formats. Tant qu’à donner, nous voulions donner les gros», souligne Pierre Bresse, directeur du Maxi et Cie.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!