Audrey Gauthier/TC Media L'agente de quartier en sécurité routière a remis des «fausses» contraventions à des parents afin de les appeler à être vigilants autour des écoles.

Les policiers du poste de quartier 42 remettent de «fausses» contraventions autour des écoles de Saint-Léonard afin de sensibiliser les parents aux dangers des infractions autour des établissements scolaires.

«Nous faisons beaucoup d’opérations policières autour des écoles, mais le bilan ne s’améliore pas. Au cours des dernières années, les écoles primaires francophones ont toutes été agrandies, mais nous n’avons pas plus de rues. Le réseau routier a la même capacité», souligne l’agente sociocommunautaire du poste de quartier 42, Julie Mazerolle.

Lors des opérations policières, l’excuse la plus souvent entendue par les agents est que le contrevenant ignorait qu’il était en infraction, rapporte l’agente Mazerolle.
Les «fausses contraventions» remises expliquent les infractions les plus souvent commises ainsi que les amendes en lien avec celles-ci.

Un total de 10 écoles primaires seront visitées au cours du mois de septembre par les policiers.

Quelques infractions fréquentes autour des écoles

Le conducteur d’un véhicule routier en mouvement ne portant pas correctement la ceinture de sécurité dont est équipé son siège 127$ d’amende Gain de 3 points d’inaptitude
Le conducteur d’un véhicule routier qui dépasse ou croise un autobus affecté au transport des écoliers dont les feux rouges intermittents sont en marche 311$ 9 points
Ne pas céder le passage à un piéton déjà engagé dans une intersection 169$ 2 points
Effectuer un demi-tour ou un virage en «U» à tout autre endroit qu’aux intersections réglementées par des feux de circulation 102$
Un piéton traversant un chemin public ailleurs qu’à l’intersection ou au passage pour piétons qui se trouvait à proximité 48$

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!