Audrey Gauthier/TC Media

Afin d’améliorer la sécurité des Léonardois dans leurs déplacements, Concertation Saint-Léonard, en partenariat avec l’arrondissement, organisent des marches exploratoires du secteur.

Forts de son succès avec les marches dans les parcs, dans le passé, l’organisme est de retour cette année avec de nouveaux secteurs à explorer: les rues menant aux différentes institutions, organismes et commerces de Saint-Léonard.

«Le risque d’accident est de 50 à 100 fois plus élevé pour traverser les voies de circulation majeure que les rues résidentielles, pour les cyclistes. Pour les piétons, le risque de blessures est plus élevé lorsqu’ils doivent traverser une rue qui a plus de deux voies de circulation», indique Patrick Morency, médecin spécialiste en santé communautaire à la Direction de santé publique du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Centre-Sud-de-l’île-de-Montréal.

Pendant l’une des quinze marches exploratoires prévues en 2017, les participants peuvent partager les problématiques qu’ils constatent, que ce soit le manque de banc aux arrêts d’autobus ou l’accumulation de détritus dans les rues.

Pendant la marche sur la rue Jarry, plusieurs participants ont reconnu le manque d’aménagement pour les piétons qui permettraient des déplacements sécuritaires.

«Les trottoirs sont trop étroits. Ce n’est pas évident de se déplacer avec des enfants ou une poussette. Lorsqu’on croise des gens, on a l’impression qu’ils vont nous rentrer dedans», remarque Khadija, une Léonardoise qui a participé à la marche exploratoire du 19 septembre, sur la rue Jarry.

«Le temps de traverse est trop court. J’étais avec une personne qui avait des difficultés pour se déplacer et il a fallu que je la pousse pour qu’on traverse dans les temps», ajoute Isabelle, qui a pris part à la marche exploratoire de la rue Jarry, à l’angle du boulevard Lacordaire.

«Je refuse que mon enfant se déplace seul. Lorsqu’il termine l’école, je vais le chercher, car je ne veux pas qu’il quitte l’école sans moi. Ce n’est pas sécuritaire dans le secteur», révèle Assia, une résidente du quartier.

Jusqu’à présent, sept marches ont été réalisées dans l’arrondissement. Lorsque celles-ci seront terminées, Concertation Saint-Léonard remettra un bilan à l’arrondissement qui l’étudiera afin de déterminer comment il peut améliorer et bonifier son réseau routier.

Pour s’inscrire aux prochaines marches exploratoires, on compose le 514 323-1417.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!