Audrey Gauthier/TC Media Alejandra Gonzalez et Éric Bélanger sont les deux propriétaires de Boomerang Kids.

Alejandra Gonzalez et Éric Bélanger se cherchaient un nouveau défi d’affaires et ils l’ont trouvé à Saint-Léonard. Les deux époux ont ouvert une franchise qui permet de rejoindre plusieurs de leurs passions, soit l’entrepreneuriat, la famille et l’économie de partage.

En février 2016, le couple a ouvert la boutique Boomerang Kids sur la rue Jean-Talon Est, un magasin offrant des vêtements, jouets, livres et équipement pour les futures mamans ainsi que les enfants. Fondée il y a 25 ans à Ottawa, cette bannière est peu connue au Québec. Seulement trois succursales existent dans la province, dont une seule à Montréal.

Même si l’entreprise est peu connue, Mme Gonzalez est tombée en amour avec le concept et voulait l’amener à Montréal.

«Je suis maman de deux enfants, je sais à quel point les dépenses augmentent rapidement. Boomerang Kids permet d’aider les familles en offrant des produits de qualité et abordables», indique Mme Gonzalez.

Le concept même de l’entreprise est de revendre les produits dont les familles n’ont plus de besoin, car l’enfant ne joue plus avec certains jouets ou encore parce que le linge ne lui fait plus, par exemple.

Boomerang Kids propose plus de 30 000 articles pour les enfants et leurs parents.

«Les gens viennent nous porter leurs articles et nous les revendons pour eux. Ils reçoivent de 40 à 50% du prix vendu. Ça permet de réutiliser des articles qui sont encore de bonne qualité au lieu de les jeter. De plus, nous les vendons moins cher», mentionne Mme Gonzalez, ajoutant qu’elle est très sévère dans les articles vendus, n’acceptant aucun vêtement troué ou taché.

Les vêtements refusés par l’entreprise ne sont pas jetés pour autant. Ceux-ci sont envoyés à l’organisme Entre mamans et papas.

«Si l’article n’est pas vendable, parce qu’il n’est pas à la mode par exemple, ou encore parce que personne ne l’a acheté, nous l’envoyons à cet organisme. Ça permet de rejoindre tout le monde, car nous aidons les familles à se départir d’articles qu’ils n’utilisent plus et elles peuvent se procurer des produits à faible coût ainsi qu’à éviter le gaspillage en redonnant à la société», affirme Mme Gonzalez.

«Au lieu d’acheter des vêtements d’une compagnie au Bangladesh, nous allons chercher nos produits de la communauté locale. Ce sont des gens d’ici qui redonnent à la communauté» -Éric Bélanger.

Une popularité croissante
Depuis son ouverture, Boomerang Kids à Montréal est en pleine croissance. Son inventaire a plus que doublé en un an.

«Quand on a ouvert notre boutique, elle semblait vide, car les produits vendus étaient seulement ce que l’on avait réussi à obtenir de nos amis et de notre famille. Là, nous manquons de place», observe M. Bélanger, précisant qu’il y a environ 31 000 items en vente aujourd’hui comparés à 12 000, en 2017.

Plus de 700 membres sont maintenant clients de la boutique et tous y trouvent leur compte.

«La première fois que je suis venue ici, c’est pour me départir des articles de mon bébé comme ma chaise haute. J’ai obtenu 200$ pour la vente de mes produits», se réjouit une mère du quartier, qui était de passage dans la boutique pour mettre en consigne de nombreux vêtements et jouets.

«Au lieu de jeter les vêtements à la poubelle, on peut les redonner à la communauté. C’est bien», ajoute une grand-mère du secteur.

Boomerang Kids compte six employés, dont Mélanie et Francine.

La franchise compte continuer son expansion et même développer un partenariat avec les garderies et centres de la petite enfance du secteur.

«Nous pourrions offrir un rabais supplémentaire aux familles allant dans certaines installations partenaires ou encore aider ces institutions à amasser de l’argent pour leurs activités en organisant des campagnes de vente d’articles», propose Mme Gonzalez, qui travaille actuellement à l’élaboration du projet.

Le plan devrait être développé au cours des prochaines semaines et offert à des institutions des environs cette année.

Boomerang Kids est situé au 6864, rue Jean-Talon Est. Information: 514 254-5455 ou sur sa page Facebook Boomerang Kids Anjou.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!