Isabelle Bergeron photographe L'administration locale craint une diminution de services pour les citoyens dans le dossier du déneigement.

Les élus de Saint-Léonard craignent que les délais de chargement de la neige doublent dès l’hiver prochain en raison d’une uniformisation des contrats de déneigement à Montréal.

À la séance ordinaire du conseil d’arrondissement du mois de mars, les élus ont voté à l’unanimité une demande auprès de la ville-centre de maintenir le niveau de service actuel dans les opérations d’enlèvement et de chargement de la neige.

«C’est important que nous nous positionnons strictement dans ce dossier. Nous serons fermes. Chaque arrondissement a ses priorités et le déneigement est extrêmement important à Saint-Léonard», affirme le conseiller de Ville, Dominic Perri.

Le contrat de déneigement de Saint-Léonard prendra fin cet hiver. Depuis la centralisation des services ainsi que l’uniformisation de la politique de déneigement sous le gouvernement de Denis Coderre, en 2015, c’est désormais la Ville de Montréal qui octroi les contrats pour le déneigement dans les arrondissements.

Jean-François Parenteau, responsable des services aux citoyens, de l’approvisionnement et de l’environnement au comité exécutif de la Ville de Montréal, est en tournée actuellement dans les arrondissements afin d’évaluer les besoins et les avis des différents territoires.

«Nous avons entendu parler que les fonctionnaires travaillent actuellement sur le dossier et que la nouvelle politique de la Ville de Montréal demande de nouveaux devis», indique M. Perri.

Présentement, le délai pour charger jusqu’à 20 cm de neige à Saint-Léonard est de 48 heures. Dans d’autres arrondissements de Montréal, le délai s’élève à 96 heures, pour la même quantité de neige. Si les devis sont uniformisés à la grandeur de l’île, les délais doubleront alors à Saint-Léonard.

«Nous pouvons nous permettre de faire le chargement en 48 heures, grâce au bâti de Saint-Léonard, mais également parce que nous avons un dépôt à neige dans le secteur», dit le conseiller, ajoutant que ces délais fonctionnent bien à Saint-Léonard depuis de nombreuses années et qu’il n’est pas nécessaire de les changer.

Cette hausse des délais pourrait engendrer une vague de mécontentement dans l’arrondissement ce qui entraînerait une augmentation du nombre de requêtes, de plaintes et de commentaires auprès de l’arrondissement. Une situation que l’administration locale craint.

«Les Léonardois connaissent une augmentation de taxes en moyenne de 1,4% en 2018 et ils ne s’attendent pas à avoir une diminution de services», mentionne M. Perri.

«Nous allons nous battre jusqu’au bout, ce n’est pas négociable» -Dominic Perri

Du côté de la Ville de Montréal, on mentionne qu’à la fin de la tournée de M. Parenteau, un rapport sera rédigé sur les différentes façons d’améliorer le déneigement dans la métropole et que les contrats de déneigement s’en inspireront.

Les délais pour le chargement de la neige

Précipitation en cm Nombre d’heures allouées à Saint-Léonard Les nouvelles précipitations en cm, selon des données préliminaires obtenues par l’administration locale Les nouveaux délais possibles à Saint-Léonard, selon des données préliminaires obtenues par l’administration locale
Inférieure ou égale à 20 cm 48 heures Inférieure ou égale à 20 cm 96 heures
Supérieure à 20 cm et inférieure ou égale à 30 cm 72 heures Supérieure à 20 cm et inférieure ou égale à 35 cm 108 heures
Supérieure à 30 cm et inférieure ou égale à 40 cm 96 heures Supérieure à 25 cm et inférieure ou égale à 30 cm 120 heures
Supérieure à 40 cm Fixé par le directeur Supérieure à 30 cm Fixé par le directeur

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!