Audrey Gauthier/TC Media La nouvelle installation Vermillon du CPE Les Crayons magiques propose plusieurs salles pour accueillir les enfants. Chaque âge a d'ailleurs sa couleur attitrée.

Le centre de la petite enfance (CPE) Les Crayons magiques a ouvert une deuxième adresse à Saint-Léonard pouvant accueillir jusqu’à 80 enfants. Avec une liste d’attente de 700 noms, l’installation Vermillon permettra de répondre à un besoin local.

Le CPE Les Crayons magiques a ouvert ses portes en 2005, à Saint-Léonard. Voyant la liste d’attente pour une place dans son établissement s’allonger, elle a déjà atteint les 3000 noms par le passé, la direction a décidé d’ouvrir un deuxième centre, cette fois-ci dans l’est de l’arrondissement.

Il aura fallu six ans pour concevoir l’installation Vermillon. Au départ, le projet devait accueillir 60 nouveaux enfants à même le bâtiment principal, situé sur le boulevard des Grandes-Prairies.

«Nous voulions construire un deuxième étage et aménager une deuxième cour sur notre toit. Mais, nous avons constaté des problématiques de structures et la nouvelle cour aurait ressemblé à un enclos. Alors au lieu d’avoir deux minuscules cours, nous avons décidé de revoir le projet», indique Isabelle Jacob, directrice générale du CPE.

Deux mois après la découverte des différents problèmes du projet initial, la directrice a reçu un appel du propriétaire du 6085, boulevard Couture.

«Il avait un local qui pouvait accueillir une garderie et après l’étude de faisabilité, nous avons décidé de foncer», mentionne Mme Jacob.

Dans le nouveau local, la deuxième installation peut accueillir davantage d’enfants. Au départ, le projet devait en accueillir 60 et aujourd’hui elle en accepte 80.

«Le changement de projet a été bénéfique pour nous, car c’est en même temps que le changement de la réglementation du gouvernement du Québec. Celui-ci valorisait les projets en location, et c’est ce que notre projet est devenu avec le nouveau local. Sans ce nouveau local, notre projet serait surement tombé à l’eau», croit Mme Jacob.

Isabelle Jacob (à gauche) est accompagnée d’Isabelle Tremblay, adjointe à la direction.

En plus d’accepter davantage d’enfants, la nouvelle installation permet de répondre à un besoin de places de plus en plus présent dans le quartier, estime la directrice.

«C’est important pour Saint-Léonard, car il y a un besoin pour ce type d’installation. De plus, notre clientèle change avec l’arrivée des nombreux migrants. Nous avons accueilli une dizaine d’enfants de migrants à Vermillon. C’est une clientèle très démunie à plusieurs niveaux. Ça montre encore plus les besoins d’ajouter des places en CPE», affirme Mme Jacob.

D’ailleurs, le CPE est déjà presque au maximum de sa capacité. Ouvert que depuis le 7 mars, il reste moins de quatre places à combler.

«Je crois qu’au moins deux d’entre elles seront comblées d’ici la fin de la semaine du 23 mars», estime Mme Jacob.

D’entrepôt à garderie
De nombreux travaux ont été effectués au cours de la dernière année pour changer l’ancien entrepôt en un établissement conforme et chaleureux pouvant accueillir près d’une centaine d’enfants et d’employés.

«C’était deux entrepôts séparés par un mur de brique avec des portes de garage. Il a fallu construire une mezzanine et convertir les portes de garage en grandes fenêtres. Nous avons une très belle installation», souligne Mme Jacob, ajoutant qu’il reste encore quelques petits travaux à effectuer, notamment l’ajout de portes de garde-robe dans la salle de motricité.

La nouvelle installation possède une dizaine de salles pour les enfants, une cuisine, des bureaux, une salle de motricité, une salle des employés ainsi qu’un grand espace pour les casiers.

Et de trois!
Le CPE Les Crayons magiques travaille à l’ouverture d’une troisième installation, cette fois-ci à quelques pas de sa première adresse, sur le boulevard des Grandes-Prairies.

«Nous attendons l’approbation des plans de la part du ministère de la Famille avant de commencer les appels d’offres et ensuite les travaux», mentionne Isabelle Jacob, directrice générale du CPE.

La nouvelle installation, nommée Sarcelle, pourrait accueillir 62 enfants dès janvier 2019, si tout se passe comme prévu.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!