Archives TC Media Selon le rapport, plusieurs éléments doivent être améliorés aux abords du CLSC Saint-Léonard–Saint-Michell.

Les abords du CLSC Saint-Léonard–Saint-Michel ne sont pas des plus sécuritaires, constate la Table de concertation des aînés de l’île de Montréal. À la suite d’une marche exploratoire dans le secteur, réalisée en 2017, plusieurs problèmes qui affectent la sécurité des usagers du centre ont été constatés.

Dans un rapport publié au mois de mars 2018, l’organisme a soulevé une dizaine de points nuisant à la sécurité des citoyens, dont l’absence de mobilier et de possibilité de traverser sur la rue Jarry et d’un temps de traverse insuffisant pour les piétons sur le boulevard Lacordaire.

«Il en ressort que l’intersection à proximité du CLSC, soit Lacordaire/Jarry, fait partie des cinq intersections [induisant le plus un sentiment d’insécurité chez les usagers]», peut-on lire dans le rapport de la Table de concertation.

De plus, l’îlot déviateur du boulevard Lacordaire est «dangereux» estime l’organisme.

«Un tel aménagement, créé pour favoriser la fluidité du trafic en provenance notamment d’une autoroute, n’a pas sa place dans un contexte urbain», est-il affirmé dans le rapport.

Des solutions
La Table de concertation des aînés de l’île de Montréal a suggéré une quinzaine de solutions qui permettraient d’améliorer la sécurité du secteur.

On propose, entre autres, d’ajouter des poubelles et des bancs le long de la rue Jarry, de prévoir une place publique devant l’église de Saint-Léonard, d’installer un panneau d’arrêt à l’îlot déviateur ainsi que d’allonger le temps de traversée sur le boulevard Lacordaire.

Une copie du rapport a été transmise à l’arrondissement de Saint-Léonard, qui se penchera sur la question au cours du mois d’avril.

«Nous allons analyser le rapport avec sérieux. C’est un outil pertinent et nécessaire qui vient confirmer ce que nous avions constaté dans le cadre de notre plan local de déplacement, en 2016», indique la conseillère de Ville de Saint-Léonard Est, Patricia Lattanzio, et présidente de la Commission des travaux publics, des infrastructures, des parcs et de la foresterie urbaine de Saint-Léonard.

Les premières pistes de solution envisagées par l’administration locale seront évaluées au cours des prochaines semaines avant d’être déposées à la Commission des travaux publics, à la mi-mai. Les membres de la commission pourront alors se prononcer sur les mesures à privilégier dans le secteur.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!