Thomas Laberge/Progrès Saint-Léonard Plusieurs personnes ont participé à la quatrième édition de la Journée des aînées de Saint-Léonard jeudi dernier.

Selon le dernier recensement, une personne sur cinq a 65 ans et plus à Saint-Léonard. C’est maintenant l’arrondissement comptant la plus grande proportion d’aînés à Montréal. Les organismes communautaires du quartier sont donc de plus en plus sollicités. En raison de la journée nationale des aînés, le Progrès Saint-Léonard a voulu faire le point sur les services offerts à cette population.

Le centre des aînés de Saint-Léonard offre du support aux personnes aînées de l’arrondissement. « Il y a beaucoup de demande pour le transport par exemple. Les gens ont besoin de transport adapté pour faire leurs emplettes », explique sa directrice, Johanne Pitt. Le centre doit également faire face à des situations d’abus et la maltraitance envers les personnes aînées.

Le centre organise aussi des activités pour briser l’isolement des aînés, notamment ceux issus de l’immigration. « La barrière de la langue peut constituer un obstacle à l’intégration. On tente donc de faire des rapprochements entre les différentes communautés culturelles », dit Mme Pitt.

Frédérique Gauthier est intervenante de milieu. Elle sillonne l’arrondissement de Saint-Léonard afin de rencontrer des personnes pouvant être dans le besoin. « Je parle aux gens afin qu’ils connaissent les services disponibles pour eux.  Et s’ils le veulent, je leur donne ma carte », raconte-t-elle.

Elle déplore toutefois le manque de considérant pour le milieu communautaire et pour les personnes ainées dans le besoin. « Il a beaucoup de demande dans le quartier, mais on manque de ressource pour bien y répondre », se désole-t-elle.

Journée des aînées
L’arrondissement de Saint-Léonard s’implique également pour améliorer le sort des personnes aînées notamment par le biais de la démarche Municipalité amie des aînés (MADA).

L’arrondissement organisait d’ailleurs, le 27 septembre dernier, à la bibliothèque, la Journée des aînés. La résidente de Saint-Léonard Monique Roy était présente à l’événement. « Je voulais avoir de l’information sur les activités offertes par la Ville », dit-elle. En effet, cette journée permettait aux personnes présentes de s’initier à une dizaine d’activités telles que de la boxe, la zumba ou encore le yoga.

Plusieurs organismes communautaires, comme la Table de quartier de Saint-Léonard, étaient sur place afin de faire connaître leurs services.

Selon le maire de l’arrondissement, Michel Bissonnet, l’événement a été un franc succès. « On a eu près de 300 inscriptions, c’est presque le double de l’an passé », dit-il. Il s’agissait de la quatrième édition de la journée des ainées qui s’est terminée avec un spectacle du chanteur country Patrick Normand.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!