La sécurité des patients de l’hôpital Santa Cabrini n’a pas été compromise alors que les ambulanciers paramédicaux sont en grève depuis un peu plus de deux semaines.

« Jusqu’à présent, l’hôpital a une bonne collaboration avec eux », assure le directeur des communications et des relations publiques de l’hôpital Santa Cabrini.

Il indique que pour le moment, les moyens de pression des ambulanciers n’ont pas atteint le fonctionnement de l’établissement hospitalier et n’ont pas été nuisibles pour les patients.

« Nous sommes aussi un centre de trauma, les paramédicaux sont obligés de nous aviser qu’ils amènent quelqu’un et de nous donner son état de santé », ajoute-t-il.

Les 2500 ambulanciers ont commencé à se rassembler pour manifester depuis 6 janvier. Ils ont aussi entamé une tournée à bord d’une caravane afin de sensibiliser le plus de gens à leurs revendications.

Les paramédicaux syndiqués à la CSN sont en négociations avec le ministère de la Santé et des Services sociaux et les associations patronales depuis février 2011.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!