pacophoto.ca Afin de sensibiliser les automobilistes au Code de la sécurité routière, les policiers du poste de quartier 42 étaient accompagnés par des élèves des écoles primaires Pierre-de-Coubertin et Victor-Lavigne.

Une opération de sensibilisation au code de la sécurité routière près des intersections a eu lieu le 7 novembre, sur l’ensemble de l’île de Montréal. À Saint-Léonard, des élèves des écoles primaires Pierre-de-Coubertin et Victor-Lavigne ont accompagné les policiers.

La première opération s’est tenue en matinée, à proximité de l’école Victor-Lavigne. Les élèves ont remis des brochures aux automobilistes pour les sensibiliser à être vigilants aux abords des intersections.

En après-midi, les agents se sont déplacés à l’école Pierre-de-Coubertin, où ils ont fait appel aux écoliers pour tenir le radar.

Lancement d’une nouvelle opération

Le lendemain de cette grande opération, le maire de l’arrondissement de Saint-Léonard et responsable des transports et de la sécurité publique au comité exécutif de la Ville de Montréal, Michel Bissonnet, en compagnie de Pierre Brochet, directeur adjoint au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), ont présenté la nouvelle campagne de sécurité routière « 100% vigilant dans mon arrondissement ».

Celle-ci s’adresse aux piétons, aux cyclistes et aux automobilistes qui partagent les rues en les invitant à faire preuve de vigilance, lors de leurs déplacements.

« En 2008, lors de l’adoption du Plan de transport, la Ville de Montréal s’est fixé un objectif de « zéro accident » à long terme. Nous poursuivons toujours cette même cible. Cette campagne de sécurité routière s’ajoute aux nombreux efforts qui sont déployés tant par les employés de la Ville que par le SPVM », a indiqué par voie de communiqué M. Bissonnet.

« Si nous souhaitons réduire le nombre d’accidents, poursuit-il, nous devons travailler sur trois fronts, soit rendre les rues et les intersections plus sécuritaires, voir à l’application des lois et des règlements et sensibiliser les Montréalais au partage de la route. »

Quant à M. Trudel, il rappelle qu’ensemble, les citoyens peuvent faire une différence. « Chaque piéton, cycliste et automobiliste doit s’assurer de voir, d’entendre et d’être vu par les autres usagers de la route. Être plus alerte permet à chacun de nous d’avoir une meilleure connaissance de notre environnement et d’adopter des comportements sécuritaires et appropriés », ajoute-t-il.

Une campagne qui fait son chemin

En plus de la collaboration des arrondissements, la Ville de Montréal et le SPVM ont approché les cinq commissions scolaires de l’Île qui ont accepté d’afficher les messages de la campagne sur les clôtures des cours d’école.

« Notre rôle en tant que policiers, est de faire respecter le Code de la sécurité routière afin de rendre nos rues plus sécuritaires. Mais il ne s’arrête pas là, nous sommes sont aussi appelés à faire de la prévention auprès des clientèles les plus à risque. Comme piéton, cycliste ou conducteur, en plus de respecter le code de route, rester 100 % vigilant pourrait vous éviter le pire », de conclure M. Brochet.

Les citoyens qui veulent en savoir davantage sur cette campagne peuvent consulter le lien Internet http://www.ville.montreal.qc.ca/plandetransport.
(A.P)

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!