L’ancien maire de Saint-Léonard, Frank Zampino, aurait été invité à 18 reprises au prestigieux club privé, le 357 C, situé dans le Vieux-Port de Montréal. M. Zampino, ainsi que d’autres élus et fonctionnaires municipaux y auraient rencontré des entrepreneurs en construction et des représentants de firme de génie-conseil.

Le nom de l’ancien magistrat de Saint-Léonard et ex-bras droit du maire démissionnaire de Montréal Gérald Tremblay, est ressorti lors du témoignage de l’enquêteur Érick Roy, de passage à la Commission Charbonneau, la semaine dernière.

M. Roy, ancien enquêteur de l’escouade Marteau, a présenté une liste de rencontres issue de la base de données du club, situé sur la rue de la Commune.

Alors qu’il était président du comité exécutif de la Ville, M. Zampino aurait été convié 14 fois à des rencontres, ainsi que quatre fois lorsqu’il avait démissionné de ses fonctions au sein du comité exécutif.

Selon cette liste, M. Zampino aurait été en présence des entrepreneurs Paolo Catania, Pasquale Fedele, Martial Fillion—ancien chef du cabinet du maire Tremblay— et de Daniel Gauthier, tous accusés dans l’affaire du projet du Faubourg Contrecœur.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!