pacophoto.ca L’Écoquartier de Saint-Léonard a inauguré son premier composteur collectif, le 6 novembre.

Les Léonardois désireux de valoriser leurs déchets verts peuvent maintenant le faire. L’Écoquartier de Saint-Léonard a inauguré son premier composteur collectif, le 6 novembre.

Installé dans le parc Wilfrid-Bastien, à l’angle de la rue Jarry et du boulevard Lacordaire, ce nouveau composteur est ouvert à tous les citoyens de l’arrondissement.

La coordonnatrice de l’Écoquartier de Saint-Léonard, Esther Tremblay, estime qu’il pourra desservir une vingtaine de familles léonardoises. Déjà, plusieurs citoyens ont manifesté leur intérêt à participer à l’activité de compostage.

Cette initiative verte a pour but de continuer à sensibiliser les gens à introduire dans leur quotidien des habitudes plus environnementales.

« Il s’agit d’un point d’ancrage. On voit qu’il y a, de plus en plus, une volonté de la part des citoyens pour le compostage. C’est pourquoi il était nécessaire d’avoir un composteur accessible à tous », souligne l’agent de sensibilisation de l’Écoquartier de Saint-Léonard, Dorian Keller.

« Les résidents qui souhaitent composter devront d’abord prendre un rendez-vous à l’Écoquartier afin qu’on puisse leur faire une formation et assurer un suivi avec eux lorsqu’ils amènent leurs résidus. Une fois que l’individu sera autonome, il se verra confier une clé pour y accéder en tout temps », mentionne Mme Tremblay.

Un projet individuel et collectif

Les deux collègues expliquent qu’un des grands défis du compostage est de défaire les préjugés qu’il existe autour de cette pratique.

« Notre rôle est d’accompagner la personne. Lorsqu’un citoyen est motivé et qu’il a la volonté de récupérer ses résidus, on ne veut pas qu’il abandonne s’il rencontre des contraintes, car souvent ces petits problèmes se règlent assez rapidement et simplement », fait valoir M. Keller.

Avec ce premier composteur collectif, les responsables de l’Écoquartier espèrent voir les citoyens s’engager et ainsi dans un avenir rapproché, augmenter le nombre de composteurs dans l’arrondissement.

« Si les gens embarquent, il serait intéressant de trouver d’autres lieux pour en installer. À Saint-Léonard, nous avons beaucoup de parcs, ça pourrait être une avenue envisageable d’avoir des composteurs dans ceux-ci », indique Mme Tremblay.

Actuellement, deux écoles du quartier [école primaire Alphonse-Pesant et école secondaire Laurier-MacDonald] possèdent un composteur. Le domaine Renaissance s’est aussi doté d’un composteur communautaire à la fin de l’été. De plus, une centaine de résidents du quartier se sont déjà procuré des composteurs domestiques.

Pour connaître les modalités de participation au composteur collectif, les citoyens peuvent communiquer avec l’Écoquartier de Saint-Léonard au 514 328-8444, par courriel à ecoquartierstleonard@gmail.com ou peuvent visiter le site Internet http://www.ecoquartiersaintleonard.org.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!