depositphoto Grâce à la politique de remplacement des marronniers, les résidents n’auront plus à subir les préjudices causés par ceux-ci.

Au cours des dernières années, plusieurs résidents du quartier se sont plaints des désagréments causés par la présence d’un marronnier sur leur terrain. Afin de remédier à la situation, les conseillers de l’arrondissement de Saint-Léonard ont adopté une politique pour leur remplacement, lors de la dernière séance du conseil, le 5 novembre.

Cette initiative s’explique par le fait que cette essence d’arbre cause beaucoup d’inconvénients à l’automne, particulièrement lors de la chute des marrons.

« Actuellement, 142 marronniers sur le territoire appartiennent à la Ville. Nous avons reçu une vingtaine de plaintes de citoyens qui souhaitent se les faire remplacer, car la chute des fruits cause plusieurs problèmes de sécurité et peut s’avérer dangereuse », souligne le directeur de l’arrondissement, Gilles Rainville.

Dorénavant, les citoyens qui souhaitent se départir de cette catégorie d’arbre pourront en faire la demande auprès de l’arrondissement, à condition de la remplacer par une sorte mieux adaptée au milieu urbain.

« Nous savons que Saint-Léonard a l’indice de canopée le plus faible de l’île et loin de nous l’idée de diminuer le patrimoine vert par l’abattage des marronniers. Les propriétaires qui souhaitent changer leur arbre devront s’engager à le remplacer par une autre sorte à plus grand déploiement », mentionne-t-il.

Pour l’administration locale, cette nouvelle politique s’inscrit dans un mouvement de développement durable, en plus de répondre aux demandes des citoyens aux prises avec les préjudices causés par ces végétaux.

Les citoyens qui ont un marronnier sur leur terrain et qui en sont satisfaits pourront toutefois les conserver.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!