Avec les nombreux chantiers sur le territoire léonardois et l’accroissement de la démographie dans le quartier, le président de la Chambre de commerce de Saint-Léonard, Nick Fiasche, estime que l’économie de Saint-Léonard fleurira au cours des prochaines années.

« Il y a beaucoup de nouveaux résidents à Saint-Léonard. Des gens qui habitent le quartier depuis de nombreuses années décident de vendre leur maison. Toutefois, ils veulent rester ici et souvent, ils s’achètent un condo », explique M. Fiasche.

Il s’agit selon lui d’une bonne nouvelle pour les commerçants de l’arrondissement.

« Si la population s’agrandit, il y aura davantage de trafic économique », soutient-il.

Au cours des prochaines années, les commerçants et gens d’affaires devront s’ajuster à cette nouvelle démographie. Avec les différents outils qu’offre la Chambre de commerce à ses quelque 300 membres, M. Fiasche croit que le défi sera relevé par les commerçants.

« La Chambre de commerce offre différents outils aux commerçants de l’arrondissement. Nous organisons des activités et des conférences pour donner des conseils à nos membres pour qu’ils puissent avoir une bonne visibilité », dit-il.

Pour M. Fiasche, il y a beaucoup de potentiel dans le secteur industriel léonardois. Il pense qu’aujourd’hui, il faut se tourner vers le commerce spécialisé, le général étant devenu très compétitif. Il concède que le commerce de détail a souffert au cours des dernières années, toutefois, le président refuse d’utiliser le terme récession pour qualifier la situation vécue en 2008.

« Je n’appelle pas ça une récession, je préfère utiliser le terme ajustement. L’économie monte, baisse et se stabilise », souligne-t-il. Selon lui, il faut s’adapter aux différents cycles. Pour ce faire, M. Fiasche mentionne qu’afin d’avoir une bonne visibilité, les commerçants doivent miser sur la promotion de leurs services.

« Nous avons beaucoup de commerces spécialisés. Je prends l’exemple d’un magasin de céramique situé dans le secteur industriel. C’est un commerce qui maintient sa clientèle parce qu’il offre un service spécialisé. Ce ne sont pas que les résidents de l’arrondissement qui y viennent, ce sont des gens d’un peu partout à Montréal », mentionne-t-il.

Conscient que le portrait de Saint-Léonard change, M. Fiasche est convaincu que l’économie léonardoise se portera bien pour les années à venir.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!