La soirée des lauréats du 7e concours Ça bouge à Saint-Léonard a eu lieu le 23 mai dernier. Organisée par la Corporation de développement économique communautaire (CDEC) Saint-Léonard, l’événement aura permis de récompenser neuf entreprises léonardoises.

« Ce sont 25 dossiers qui ont été déposés cette année. Au total, cela représente 34 promoteurs dynamiques et passionnés par leur projet qui ont pris le temps de réaliser leur plan d’affaires, de présenter leur projet aux membres du jury et d’être présents ce soir », a souligné le président de la CDEC Saint-Léonard, Mario Gagnon.

Le concours Ça bouge à Saint-Léonard a le mandat d’appuyer financièrement la création ou l’acquisition d’entreprises dans l’arrondissement. Il permet également d’informer les Léonardois des ressources disponibles en matière d’appui à l’entrepreneuriat.

Les lauréats sont…

Cette année, les prix ont été partagés parmi cinq catégories. En Entrepreneuriat jeunesse, c’est l’entreprise GBEE (Guillaume Bussière Entrepreneur Ébéniste), spécialisée dans la conception de plans, d’assemblage et d’installation de meubles, qui a remporté une bourse de 2500 $.
Dans la catégorie Entrepreneuriat féminin, deux bourses de 5000 $ ont été remises : la première à Natasha Dubreuil pour son projet Le petit gym de Saint-Léonard, qui devrait voir le jour en septembre et ainsi, permettre aux enfants de quatre à 12 ans de suivre des programmes d’activités physiques ; la deuxième à Bronwyn Cotter pour sa boulangerie Pretzel & Compagnie, qui propose différentes variétés et format de pretzels.
En Entrepreneuriat immigrant et multiculturel, deux prix ont également été remis. Askia Food, une entreprise qui œuvre dans la production de jus de fruits à saveur tropicale a reçu une bourse de 7500 $. Quant à La Pistacherie, un commerce située sur la rue Jean-Talon Est, une bourse de 2500 $ lui a été attribuée.
Des initiatives collectives se sont aussi méritées des honneurs. Trois bourses de 5000 $, 3000 $ et 2000 $ ont été accordées respectivement à l’école primaire Wilfrid-Bastien pour le projet Inter@ge, au Club de basketball Saint-Léonard pour le projet Basket-Instrument et à Concertation Saint-Léonard pour le projet Un réseau pour meubler l’entraide.
Finalement, le salon de coiffure Méga-Coiffure et le restaurant AsiExpress ont obtenu tous deux une bourse de 1000 $ dans la catégorie Commerces de détail de la rue Jean-Talon.
Pour clore la soirée, une mention Inspiration Tc Média a été remise par Véronique Gauthier, éditrice dans le district Est pour Tc Média, à Vittorio Arcangeli, fondateur de la bijouterie Les Chemins d’or. Cette mention soulignait l’implication et les valeurs d’une entreprise du quartier.
La directrice générale de la CDEC Saint-Léonard, Véronique Fenocchi a souligné l’importance d’un tel concours pour la réalisation de nouveau projet et la continuité de ceux déjà en cours.
« On rencontre des promoteurs qui croient en leur projet, qui sont convaincus et c’est ce qui nous donne de l’énergie pour continuer le travail que nous faisons », a-t-elle mentionné.
Elle a confié que le concours pourrait changer de forme dans les années à venir. La CDEC Saint-Léonard analysera au cours des prochains mois, en collaboration avec les autres CDEC de l’est de Montréal, les besoins en termes d’entrepreneuriat de l’arrondissement et plus largement du secteur. Ceci pourrait amener une nouvelle façon de présenter le concours dans les années à venir.

Faire connaître les Léonardois

La relève artistique de Saint-Léonard a été mis à l’honneur pour la septième édition du concours. La soirée des lauréats, qui était également l’occasion de faire du réseautage, a été animée par Abdou Zirat, récipiendaire d’une bourse, lors de l’édition 2010.

Trois jeunes filles du quartier, élèves de l’école secondaire Antoine de Saint-Exupéry et qui se sont distinguées lors de la finale de Secondaire en spectacle sont venues offrir des prestations artistiques. Âgée d’à peine 17 ans, Laureline Michel une artistique multidisciplinaire connue sous le nom de Blingki-Black a assuré une ambiance musicale en faisant du Beatbox tout le long de la remise des prix. La troupe When & Since, composée de Cindy et Wendy Louis-Delsoin, deux jumelles ont offert une prestation qui ralliait plusieurs styles de danses telles le hip-hop et le locking.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!