Les policiers de la région Nord du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ont procédé, le 17 mai, à l’arrestation d’un suspect lié à plusieurs vols qualifiés qui avaient été commis à l’endroit de femmes âgées.

L’enquête a permis d’identifier le suspect et de procéder rapidement à son arrestation. Celui-ci était recherché pour une concentration de quatre vols qualifiés survenus depuis le 14 avril dernier. L’homme de 34 ans, Julio César Riviera, a comparu le jour de son arrestation et a fait face à des accusations de vols qualifiés.

Le modus operandi de Julio César Rivera était le suivant: il ciblait une femme âgée (plus de 65 ans) qui marchait seule. Il s’approchait d’elle, la poussait et lui volait son sac à main. Dans trois des quatre événements, il était dans un véhicule.

Les enquêteurs affectés à ce dossier ont de bonnes raisons de croire que d’autres personnes auraient pu être victimes de ce suspect dans des circonstances similaires.

Toute personne qui pourrait avoir de l’information à ce sujet, qui aurait été témoin d’un événement ou qui aurait pu être victime de cette personne est invitée à se rendre au poste de police de son quartier ou à appeler au 911.

Des conseils de prévention

Les policiers rappellent qu’il est important de toujours garder son sac à main fermé. De plus, si un suspect tente de subtiliser un sac à main, il ne faut pas résister, afin d’éviter d’être blessé.

Il est recommandé de toujours tenir son sac à main devant soi plutôt que sur le côté ou légèrement à l’arrière afin de l’avoir à la vue en tout temps. Lorsqu’on entre dans un commerce, il faut éviter d’exhiber son argent, qu’il faut par ailleurs avoir en petite quantité sur soi. Une solution peut être de payer ses emplettes avec une carte de débit.

Les policiers recommandent aussi de ne pas garder d’articles de valeur inutilement dans son sac à main. Lorsqu’on est dans une foule, il est important de se méfier des bousculades, car c’est souvent une diversion utilisée par les voleurs. Au même moment, un complice peut s’emparer du sac à main ou du porte-feuille.

Finalement, les policiers rappellent qu’il est primordial de toujours dénoncer auprès de son poste de quartier toute forme d’acte criminel. Cela permet aux policiers de mieux protéger les citoyens et de prévenir d’autres crimes.

Toute personne qui désire se procurer gratuitement un cache-monnaie, c’est-à-dire une pochette qui se porte à l’intérieur des vêtements, peut le faire en se présentant à son poste de quartier.

(Source : Centre opérationnel Nord du Service de police de la Ville de Montréal)

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!