Transformation de la bibliothèque, construction d’une nouvelle salle de spectacle et aménagement d’espaces d’exposition, Saint-Léonard n’y va pas de main morte quand il est question de projets culturels. Mises aux normes obligent, plusieurs millions de dollars pourraient être investis dans la création d’un nouvel espace de la culture, dans les prochaines années.

«À travers divers diagnostics, la Ville-centre estime que Saint-Léonard est en dessous de la moyenne comparativement aux autres arrondissements en ce qui concerne ses équipements culturels», affirme Steeve Beaudoin, directeur des affaires publiques et du développement communautaire.

Depuis quelques mois déjà, l’arrondissement élabore donc le plan de ce qui pourrait être fait. Selon M. Beaudoin, la priorité se situe au chapitre de la rénovation de la bibliothèque de Saint-Léonard, la seule du quartier.

«Elle est désuète, explique-t-il. Il faut la remettre aux normes et au goût du jour.»

Grande fréquentation
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les bibliothèques sont encore des lieux très fréquentés à Montréal.

Celle de Saint-Léonard, selon les dires de M. Beaudoin, serait d’ailleurs l’une des plus achalandées de la ville.

«Si l’on fait des travaux, c’est que la demande des citoyens en ce sens a été particulièrement forte, souligne le directeur des affaires publiques. Il y a une quantité importante de personnes âgées sur notre territoire et la croissance du nombre de jeunes fait en sorte que beaucoup de gens sont encore intéressés par ce genre d’endroits publics.»

Journée de codesign
En vue de réaliser ces rénovations, l’arrondissement a déposé en novembre dernier, un avant-projet devant le comité exécutif de la Ville de Montréal qui a donné son aval à la poursuite du dossier.

Le projet en est donc actuellement à sa deuxième phase.

«Ce qui est le plus important pour nous, c’est que les gens de la communauté se reconnaissent dans leur bibliothèque, mentionne Lili-Anne Tremblay, conseillère d’arrondissement du district Saint-Léonard-Est. On en est donc à demander aux gens de quelle façon ils perçoivent leur bibliothèque du 21e siècle.»

Pour recueillir les commentaires et les idées des citoyens et des responsables d’organismes léonardois, l’arrondissement organise une «journée codesign», le 13 mars. Une journée de ce genre a déjà été organisée, dans d’autres grandes villes du monde, pour mener à terme des projets semblables.

Lors de cet événement, diverses activités se tiendront à la bibliothèque, située sur le boulevard Lacordaire.

«Une partie de la bibliothèque sera transformée en espace d’expérimentation, explique Mme Tremblay. La journée sera structurée autour d’activités de design et d’expérimentation qui placeront les participants au centre du processus d’idéation. On y retrouvera une ambiance particulière, notamment un espace de rencontres, un piano et une terrasse intérieure. La programmation comprendra entre autres une vingtaine d’expérimentations dont des ateliers de cuisine, de peinture, d’impression en trois dimensions, de jeux vidéo, de musique et de lecture.»

À la lumière de toutes ces activités et des commentaires recueillis, le comité organisateur dressera la liste des propositions du public. Par la suite, une bibliothèque rénovée, imaginée par les Léonardois, pourra être proposée au comité exécutif de la Ville-centre pour approbation.

«C’est un processus qui peut prendre jusqu’à un an», souligne-t-on.

Il est donc difficile pour l’instant de prévoir le coût et l’échéancier des travaux.

Nouvelle salle de spectacle
En plus des transformations majeures qui seront apportées à la bibliothèque, l’arrondissement souhaite construire une salle de spectacle pouvant accueillir jusqu’à 250 personnes, sur le même site que la bibliothèque, où est également située la mairie.

«On a présentement la salle du centre Leonardo Da Vinci, mais elle ne suffit plus à la demande, continue Mme Tremblay. On veut un nouvel endroit pour proposer des représentations gratuites, un endroit pratique et au goût du jour.»

Cette salle de spectacle serait jumelée à une salle culturelle, où diverses expositions pourraient aussi être présentées au public.

«On a vraiment hâte de pouvoir présenter cela à nos citoyens. C’est notre petit bébé, un projet qui sera à l’image de tous», conclut la conseillère.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!