Marie-Pier Gagné / TC Media Si le projet est accepté, la garderie sera construite au 2e étage de la tour à condos située au coin des boulevards Viau et Métropolitain.

L’aménagement d’une garderie dans une tour à condos en construction en bordure du boulevard Métropolitain fait rager certains de ses futurs résidents, qui refusent catégoriquement de partager leur immeuble avec des enfants.

«J’ai travaillé toute ma vie pour pouvoir me permettre ce condo, affirme Raynald Giroux, un futur propriétaire exaspéré. Je veux vivre ma retraite en paix, pas entouré d’enfants qui crient.»

C’est que le centre de la petite enfance (CPE) «Les crayons magiques» souhaite, depuis plusieurs années, installer sa deuxième succursale au deuxième étage d’un bâtiment résidentiel et commercial de Saint-Léonard, de 14 étages.

Avis divisés
Lors de la séance du conseil d’arrondissement du 1er juin, la possible mise en place de la garderie a donné lieu à un débat enflammé entre une dizaine de futurs propriétaires et une quinzaine de parents.

D’un côté, les parents des enfants qui voudraient fréquenter la garderie s’inquiètent du manque de place en CPE dans l’arrondissement.

«Ça serait vraiment un soulagement que l’ouverture se concrétise, affirme une mère de famille. Cela permettrait aux parents de Saint-Léonard de bénéficier de 62 nouvelles places en garderie.»

Les parents et la directrice des Crayons magiques ne comprennent pas les critiques.

«Ils vont dehors l’équivalent de deux ou trois heures par jour et jamais tous en même temps. Je ne crois pas que ce soit un très grand compromis à faire», mentionne Mme Jacob.

Et pour le bruit, les parents ne croient pas non plus qu’il s’agisse d’une excuse viable.

«L’autoroute est juste à côté. Le bruit des enfants sera camouflé par celui des voitures. Tant qu’à moi, les bruits qui proviennent d’une autoroute sont bien pires que ceux qui viennent des enfants. Si les acheteurs voulaient la paix, ils n’avaient qu’à acheter leur condo ailleurs. Ça ne fait pas de sens», souligne un parent frustré.

Changement de zonage
En 2012, le CPE avait obtenu la permission de s’intégrer au projet et en 2014, un bail de 10 ans avait été signé. L’ouverture prévue était fixée pour mars 2015.

«Cependant, en octobre dernier, on nous a avisés que le zonage interdisait la présence d’une garderie sur le terrain en question, situé près de l’intersection des boulevards Viau et Métropolitain», explique Isabelle Jacob, directrice des Crayons magiques.

Selon le règlement de zonage, les usages commerciaux sont permis, mais l’usage garderie y est spécifiquement exclu.

Une demande de projet particulier de construction, de modification et d’occupation d’immeuble a donc été déposée récemment par les propriétaires de la garderie à l’arrondissement.

Accord donné
De son côté, en prenant toutes les doléances des citoyens et des parents en considération, la Direction de l’aménagement urbain et des services aux entreprises de Saint-Léonard s’est dite favorable au projet.

Selon elle, la localisation du bâtiment, à l’angle de deux artères d’importance, évite un dispersement de la circulation automobile sur le réseau local. De plus, la garderie «ferait partie d’un ensemble commercial et résidentiel où les commerces et services de proximité sont privilégiés afin de créer des milieux de vie complets et diversifiés».

Unanimement, les membres du conseil d’arrondissement ont décidé de retarder le vote d’un mois, «afin de réfléchir». Une prise de décision devrait donc avoir lieu le 6 juillet.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!