Marie-Pier Gagné / TC Media Le bruit des camions dérangent les citoyens qui résident à proximité du garage municipal de Saint-Léonard.

Des résidents qui habitent à proximité du garage municipal de Saint-Léonard exigent depuis plusieurs années son déménagement, excédés par le bruit qu’occasionnent les camions. L’arrondissement acquiescera à leur demande d’ici le début 2018, mais se refuse toujours de dire que le bruit est «excessif».

Été comme hiver, ce grand stationnement, situé au 6025 boulevard Métropolitain, est utilisé par les travaux publics pour entreposer sa machinerie lourde.

L’hiver, les camions de déneigement s’y ravitaillent. L’été, c’est plutôt les balais de rue, entre autres, qui s’y stationnement.

Sur les trois rues qui entourent le garage municipal, soient les rues Louis-Vanier, de la Salette et Jarry, on compte sept immeubles à logements et une tour à condos.

«C’est insoutenable, mentionne Ennio Zazzara, un résident de la rue Louis-Vanier. On n’est plus capable de les entendre, ces maudits camions.»

«On se lève le matin avec le bruit qu’occasionne la circulation des camions et on se couche le soir avec le même bruit de fond», explique Martin Lavoie, un autre résident du coin.

Déménagement prévu
Afin d’améliorer la quiétude des résidents, l’arrondissement de Saint-Léonard confirme qu’il déménagera son garage municipal, à l’automne 2017 et ce, même s’il ne juge pas «excessif» le bruit qui en émane et qu’aucune plainte officielle n’a été enregistrée à son service 311.

«Je crois qu’en général, les employés font de leur mieux pour occasionner le moins de dérangements possible, affirme Daniel Fleury, directeur des travaux publics. En ce moment, il n’y a que neuf employés qui travaillent la nuit et ils vont au garage uniquement au début et à la fin de leur quart de travail pour prendre ou déposer leur véhicule. Le reste du temps, ils sillonnent l’arrondissement.»

Si tout se déroule comme prévu, le déménagement devrait donc être réalisé au plus tard au début de l’année 2018.

À la recherche d’un nouvel emplacement depuis plusieurs mois, l’arrondissement a finalement arrêté son choix sur un terrain qui appartient déjà à la Ville de Montréal, rue J-B Martineau, à un peu plus de cinq kilomètres de l’actuelle cour de voirie, à défaut de ne pas en avoir trouvé de disponible dans le parc industriel.

«Comme ce terrain est situé à la limite nord du territoire, je ne crois pas que les camions pourront déranger les habitants des résidences autour, continue M. Fleury. C’est évident qu’on ne veut pas déplacer le problème. Le nouveau garage sera situé entre la ligne d’Hydro-Québec et la voie ferrée, de façon à ce qu’il soit loin des résidences les plus près.»

Appel d’offres à venir
Selon le directeur des travaux publics, l’arrondissement procédera bientôt à la confection des plans et devis.

«Quand cela sera fait, on pourra lancer les appels d’offres pour la construction d’un bâtiment et d’un grand stationnement, comparables à ceux qu’on a actuellement sur le Métropolitain», soutient M. Fleury.

«Ce qu’on peut dire, c’est que le projet va bon train, mentionne le maire de Saint-Léonard, Michel Bissonnet. On comprend les doléances des citoyens, mais on ne peut pas aller plus vite.»

Pour l’instant, l’arrondissement n’est pas en mesure de confirmer à quel moment les travaux pourront officiellement débuter, ni estimer leurs coûts.
Le montant qui sera investi devrait être connu d’ici la fin 2015.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!