Nicolas Blais - Show de la réussite Les jeunes du Show de la réussite 2014 en compagnie de Robert Charlebois

Tous les jeudis soir, à l’école secondaire Antoine-de-Saint-Exupéry, un groupe de jeunes Léonardois empoignent guitares et pinceaux en vue de préparer le Show de la réussite, qui se tiendra au Théâtre Maisonneuve de la Place des arts en mai prochain. Si le projet est motivant pour certains, il est devenu essentiel pour ceux qui redoutent les longs jours d’école.

Près de 250 jeunes montréalais préparent le spectacle, organisé chaque année par la Fondation Arts-Études. Le soir du jour J, certains jeunes performeront sur scène aux côtés d’artistes de renom. D’autres s’assureront de son bon déroulement en coulisses.

C’est donc en prévision du spectacle que sont donnés à l’école secondaire Antoine-de-Saint-Exupéry des cours de chant, de musique et d’arts visuels, après les cours.

À Saint-Léonard, c’est près de 50 jeunes qui sont inscrits aux activités des jeudis soir avec les professionnels de la Fondation Arts-Études.

«On a concocté un programme en pensant spécifiquement aux jeunes qui ont un profil de décrocheur, affirme Jo’ Clément, directrice du programme et directrice artistique du Show de la réussite. Ils ne déboursent pas un sou, à une seule condition: celle de rester à l’école.»

Le programme porte ses fruits. Une jeune de Saint-Léonard, qui préfère ne pas s’identifier, est reconnaissante envers les intervenants du programme et les professeurs.

«Avant que les cours commencent, je pensais décrocher, mais ça, ça me garde à l’école. Je participe aux cours à la condition d’aller à mes cours», lance-t-elle.

L’ambiance «smooth», en compagnie de ses amis, lui permet de «lâcher son fou». Les notions apprises lors de la préparation du spectacle lui servent même dans ses cours d’arts plastique, ajoute-t-elle.

La directrice de la maison des jeunes Le Zénith, Sabrina Abdeddaim, constate l’importance du projet pour la communauté de jeunes Léonardois, qui les pousse à persévérer et à continuer l’école.

«On est très chanceux de pouvoir y participer et d’avoir accès aux locaux de l’école. Les jeunes ont même la possibilité d’avoir des guitares à la maison parfois. Tu les vois évoluer, c’est vraiment un beau projet.»

Le décrochage scolaire est un enjeu qui mobilise plusieurs ressources à Saint-Léonard. En 2013, à l’école secondaire Antoine-de-Saint-Exupéry, le taux de décrochage s’élevait à 23,5 %. La moyenne des écoles de Montréal est de 20,76 %.

Le Show de la Réussite est une activité de financement réalisée auprès de la communauté des affaires afin d’assurer la pérennité du programme Arts­-Études de la fondation du même nom.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!