Audrey Gauthier/TC Media Sylvie Dalpé rappelle que les locataires peuvent refuser une hausse de loyer.

Les locataires recevront bientôt leur avis concernant la fixation de leur loyer et Action dignité de Saint-Léonard s’inquiète d’une vague de hausses abusives dans le quartier.

Le comité logement reçoit annuellement quelques centaines d’appels concernant l’augmentation du loyer.

«Plusieurs Léonardois reçoivent des augmentations de 50$ et même 100$ par mois. C’est énorme et plusieurs n’osent pas refuser», déplore la coordonnatrice d’Action dignité, Sylvie Dalpé.

Selon Robert Soucy, avocat spécialisé en logement, seulement 9000 cas traités par la Régie du logement sont en lien avec la fixation du loyer, ce qui correspondrait environ à 1% des dossiers.

«Il y a 600 000 ménages locatifs au Québec. Le refus d’une hausse de loyer est une exception», indique Me Soucy.

Craintes et ignorance
Si Me Soucy affirme que la population québécoise est assez informée sur les différentes mesures qu’elle peut prendre pour éviter une hausse abusive de loyer, Mme Dalpé a constaté une autre réalité sur le terrain.

Selon la coordonnatrice, la peur de se faire mettre à la rue et la volonté d’entretenir de bons rapports avec son locateur empêche certains de faire valoir leurs droits. Toutefois, la principale raison selon la coordonnatrice est qu’une partie de la population ignore ses droits en tant que locataire.

«La population n’est pas assez éduquée dans ce dossier. De plus, ça prend du temps pour s’informer correctement et il y a également la barrière de la langue qui explique, en partie, pourquoi plusieurs citoyens ignorent leurs droits», fait-elle valoir.

Afin de mieux informer la population et de la sensibiliser sur ses droits, la coordonnatrice a prévu une série d’ateliers sur le sujet qui se dérouleront au cours des prochaines semaines.

À Saint-Léonard, une personne sur trois paie plus que 30% de ses revenus pour se loger, ce qui est considéré comme un risque de pauvreté, précise Mme Dalpé.

Pour obtenir de l’information sur les droits des locataires ou de l’aide pour le calcul d’une hausse de loyer, on peut joindre l’organisme Action dignité de Saint-Léonard au 514 251-2874.

Hausse proposée par la Régie du logement
La Régie du logement a établi les pourcentages applicables pour le calcul des augmentations des loyers en 2016, conformément au Règlement sur les critères de fixation de loyer.

  • Pour les logements non chauffés: 0,4%
  • Pour les logements chauffés à l’électricité: 0,7%
  • Pour les logements chauffés au gaz: 0,2%
  • Pour les logements chauffés au mazout: -4,2%

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!