Archives TC Media Le complexe aquatique Saint-Léonard, fermé depuis juin 2015, ouvrira finalement le 7 février.

Les amateurs de baignade devront patienter jusqu’en février pour profiter du complexe aquatique Saint-Léonard. L’arrondissement a repoussé pour une deuxième fois l’ouverture de ses installations, qui sont en chantier depuis le 1er juin dernier.

Après sept mois de travaux, la piscine devrait être à nouveau accessible le 7 février pour les cours de natation. Les bains libres suivront le lendemain, selon l’horaire régulier.

L’arrondissement a décidé de jumeler la réouverture du bassin avec le début de la session d’hiver «afin que les conditions du bassin de 25 mètres soient optimales pour les usagers».

«L’opération de remplissage du bassin a finalement été échelonnée sur près d’une semaine pour éviter un choc thermique avec la nouvelle céramique. Aussi, le redémarrage des systèmes de filtration, à l’arrêt depuis plusieurs mois, représente une opération délicate qui demandera plus de temps qu’à l’habitude pour éviter tout problème», explique Maude Chartrand, chargée des communications à Saint-Léonard.

Deuxième report
L’ouverture de la piscine, d’abord prévue en décembre, a été repoussé à la fin du mois de janvier à la suite de surprises sur le chantier.

Lors de la remise à neuf des carreaux de céramique du bassin de 25 mètres, plusieurs problématiques majeures ont été identifiées. La dalle de béton située au fond du bassin présentait un taux d’humidité anormalement élevé, causé par la hauteur exceptionnelle de la nappe phréatique, à cet endroit. L’arrondissement a dû ajouter un enduit protecteur pour que les nouveaux carreaux de céramique adhèrent bien.

«Aussi, en retirant les carreaux de la plage, nous avons constaté que les drains étaient partiellement obstrués. Avant de réinstaller le système d’étanchéité et les nouveaux carreaux, nous devrons remplacer quelques-uns de ces drains, ce qui contribue au retard anticipé des travaux», explique-t-on à l’arrondissement.

Les travaux de remise à neuf des carreaux de céramique et de la plage de la piscine intérieure s’élevaient à 1 137 102,75$ et sont financés conjointement par la Ville de Montréal, l’arrondissement et un fonds d’amélioration. Les surprises du chantier ont augmenté les coûts à hauteur de 175 000$.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!