Archives TC Media Le baseball connaît une croissance à Saint-Léonard depuis de nombreuses années.

Le baseball enregistre une hausse de popularité marquée à Saint-Léonard. Une semaine après que Montréal ait annoncé investir plus de 20 M$ dans la réfection de terrains de baseball sur son territoire, l’augmentation des inscriptions est telle que l’association locale est forcée d’ouvrir une liste d’attente pour la saison estivale.

«Nous sommes déjà au maximum de notre capacité pour cet été, avec 260 membres. Nous avons dû commencer une liste d’attente et la période d’inscription n’est pas encore terminée», affirme Gerry Dupuis, coprésident de Baseball Saint-Léonard.

Dans le cadre du Plan d’action baseball de Montréal 2015-2025, plusieurs terrains ont déjà été améliorés au cours de la dernière année. Pour 2016, ce sera au tour des surfaces léonardoises d’être priorisées.

Des travaux sont prévus aux parcs Ladauversière et Giuseppe-Garibaldi, dont la création d’un cinquième terrain de balle dans l’arrondissement.

Un terrain du parc Giussepe-Garibaldi sera transformé en terrain de balle.

Un terrain du parc Giussepe-Garibaldi sera transformé en terrain de balle.

«Ce nouveau terrain nous permettra d’augmenter notre nombre d’équipes à plus de 24», lance M. Dupuis.

Grâce au dôme du parc Hébert, l’organisation espère atteindre un total de 548 inscrits dans le cadre de ces trois programmes de baseball, cette année.

Demandes
Même s’il se dit très satisfait du soutien de la Ville et de l’arrondissement, M. Dupuis convient qu’il reste encore du travail à faire pour répondre à la demande.

Parmi les points importants, il voudrait que les installations soient plus accessibles.

«En ajoutant des lumières au parc Ladauversière, nous pourrions organiser davantage de parties et de pratiques dans une saison. Là, nous pouvons jouer qu’une seule fois en soirée», indique M. Dupuis.

De plus, l’arrondissement ne possède aucun terrain pouvant accueillir des matchs de catégorie junior, ce qui oblige les Léonardois à s’inscrire à un autre club.

«Nous ne pouvons pas avoir une équipe junior si nous n’avons pas les installations pour les faire jouer», déplore le coprésident.

Dans le plan d’action du maire de Montréal, M. Coderre annonce qu’il y aura la création d’un terrain adapté à des compétitions internationales. L’association léonardoise espère que celui-ci sera créé sur son territoire.

«Nous avons déposé notre demande à la Ville pour recevoir ces installations. Nous avons de bonnes chances», estime-t-il.

Du côté de l’arrondissement, on souligne qu’il y a un intérêt pour accueillir ce terrain, mais qu’il faudra des subventions pour le construire.

Le plan d’action de la ville-centre comporte trois volets, soit le développement de la pratique du baseball, l’offre d’infrastructures et la promotion du baseball par l’accueil d’événements. Il comprend une vingtaine d’actions concrètes que la Ville s’engage à réaliser au cours des 10 prochaines années.

Une lancée
Baseball Saint-Léonard est l’un des seuls clubs montréalais à compter plus de 200 joueurs dans les catégories novice à midget, lors de la saison estivale. De plus, il affiche une croissance de ses inscriptions de plus de 40 %, de 2012, 2015, passant de 166 à 236 membres estivaux, ce qui équivaut à une augmentation de 42 %.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!