Collaboration spéciale Un nouveau projet immobilier de 10 maisons de ville pourrait être construit sur la rue Daudet, en lieu et place de condos.

La phase 2 du projet immobilier le 22 qui devait accueillir une quarantaine de condos sur la rue Daudet, près de la rue Jean-Talon, pourrait ne pas voir le jour. Le promoteur immobilier a décidé de laisser tomber l’immeuble à condos pour y construire 10 maisons de ville.

En 2014, le groupe Maurice avait proposé un projet immobilier comprenant une résidence pour aînés, Le 22, et un immeuble en copropriété. Alors que la première phase a été inaugurée cette année, la seconde a été abandonnée. C’est un autre promoteur, Pentian, qui a pris le dossier en main.

Celui-ci a demandé à l’arrondissement des modifications au projet particulier de l’arrondissement pour y substituer le bâtiment de condos pour deux lots de cinq maisons de ville. Une suggestion qui plaît à l’arrondissement.

«Au lieu d’une quarantaine de condos, on aurait 10 maisons. Ça va diminuer l’achalandage dans ce secteur et ça pourrait attirer davantage de familles dans le quartier», indique la conseillère Lili-Anne Tremblay.

De son côté, la Direction des travaux publics, de l’aménagement urbain et des services aux entreprises (DAUSE) s’est dite favorable au projet, notamment parce qu’il y a peu de maisons de ville dans le secteur.

Les étapes
Le projet est actuellement en lecture par l’arrondissement. Si celui-ci est accepté par les élus et qu’aucun citoyen ne demande un référendum pour bloquer la construction de 10 maisons de ville au lieu des condos, le promoteur immobilier pourra aller de l’avant avec son plan et faire une demande de permis de construction.

Selon Mélanie Roy, à la DAUSE, les travaux sur le terrain ne devraient pas commencer avant le printemps 2017.

Des modifications

En attendant les nouvelles constructions, des citoyens ont demandé à ce que des actions soient prises pour y diminuer la circulation de la rue Daudet vers le centre commercial le Boulevard, situé à proximité.

Au cours des derniers mois, les résidents ont constaté que de nombreux chauffeurs passaient sur le terrain vacant à partir de la rue Daudet pour se rendre au stationnement du centre commercial ou de la résidence Le 22.

Lors du passage de TC Media, un camion de déménagement avait d’ailleurs emprunté ce chemin interdit pour aller y livrer des meubles.

«Il y a déjà un fort va-et-vient. Il faudrait bloquer l’accès par une clôture ou d’autres moyens», demande une voisine du futur projet immobilier.

La demande citoyenne a été prise en note par l’arrondissement qui va faire les vérifications nécessaires. Il verra ensuite les actions à entreprendre pour éviter les accidents, souligne la conseillère.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!