(Photo: Gracieuseté) Howen Lu a eu 12 ans au mois de février, ce qui fait de lui un des plus jeunes tireurs des Jeux du Québec, cette année.

Howen Lu, un tireur d’escrime de la Petite-Bourgogne, a raflé le bronze à sa première participation aux Jeux du Québec dans la compétition de fleuret en équipe, qui regroupait neuf duos. Bien que l’athlète de 12 ans soit satisfait de son résultat, c’est l’expérience humaine qu’il vit depuis quelques jours qui fait réellement son bonheur.

«La première journée, être entouré d’autant de personnes me faisait un peu peur, avoue-t-il. Maintenant, je me sens très confortable et je suis très heureux d’être ici. Mon objectif était d’apprendre de nouvelles choses et de me faire des amis. Le reste m’importe moins.»

Son entraîneur aux Jeux d’Alma, Steven Moore-Vountas, se dit choyé d’avoir quelqu’un comme Howen dans son équipe.

«C’est un gars très passionné et très dynamique. Il est toujours là pour mettre de l’ambiance dans la salle. C’est une présence qu’on apprécie beaucoup», affirme-t-il.

Multidisciplinaire

Malgré son talent en escrime, un sport qu’il pratique depuis seulement un an, Howen n’a pas nécessairement l’intention d’y faire carrière.

«Mon rêve est de jouer dans la Ligue majeure de baseball, confie-t-il. J’aime faire de l’escrime parce que c’est amusant mais je ne sais pas si c’est sur ça que je me concentrerai dans le futur.»

En plus de faire partie d’une équipe de baseball compétitif, le jeune athlète pratique aussi le tir à l’arc et la boxe. Il estime que ce sont des activités qui l’ont aidé dans son cheminement de tireur.

Grand talent

D’après son entraîneur, Howen a une technique non-conventionnelle mais très efficace d’approcher l’escrime.

«Il est très concentré et très fâché quand il tire, explique Steven Moore-Vountas. Il a cette capacité de toucher son adversaire quand il s’y attend le moins et se déplace très rapidement vu sa petite taille. Ses réflexes sont parmi les meilleurs que j’ai eu la chance de voir.»

Steven est confiant qu’Howen puisse évoluer pour devenir un des meilleurs compétiteurs de sa catégorie aux prochains Jeux du Québec. Selon lui, Howen a la motivation et l’éthique de travail pour un jour devenir athlète professionnel. Ce qu’il reste à savoir est la discipline dans laquelle il décidera de le faire.

Aussi dans Sud-Ouest :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!