Pour répondre aux besoins de la population infantile, l’arrondissement du Sud-Ouest versera 84 000$ à la Coalition de la Petite-Bourgogne dans le cadre du Plan d’action de la Politique de l’enfant lancé en 2017 par la Ville de Montréal.

L’argent sera utilisé au cours de l’année pour le projet «Nos enfants et nos familles… on en prend soin!» visant à soutenir les familles, animer l’espace public et contribuer à la sécurité des enfants du quartier.

«Avec cette somme, nous allons améliorer les activités que l’on fait déjà et qui fonctionnent. Nous n’avons pas voulu organiser de nouvelles activités parce que malheureusement, on ne sait pas si nous aurons droit à ce budget l’an prochain, mentionne Vicente Perez, coordonnateur à la Coalition. On ne veut pas créer un besoin auquel on ne pourra pas répondre par la suite.»

Afin de favoriser l’inclusion de tous les enfants et lutter contre les inégalités sociales, la Ville de Montréal a accordé un budget de 1 M$, que se partagent huit arrondissements, dont le Sud-Ouest.

La Petite-Bourgogne est l’un des neuf quartiers montréalais où les besoins des enfants sont les plus importants, selon un portrait socio-économique du Centre Urbanisation Culture Société, commandé par la Ville de Montréal en 2015.

Le décrochage scolaire, la grande pauvreté, le nombre élevé de familles monoparentales et de nouveaux arrivants sont des enjeux importants dans ce quartier où l’on dénombre plus de 82 nationalités différentes.

La Coalition
En tant que table de concertation de quartier, la Coalition coordonne les activités socioculturelles organisées par des groupes communautaires, comme le Centre culturel Georges-Vanier, le Centre sportif de la Petite-Bourgogne ou la Maison des jeunes L’Escampette.

Chaque année, des jeunes sont embauchés pour animer et entretenir les parcs du coin, des parties de soccer sont organisées avec le programme Vision vers l’avenir, une grande fête familiale a lieu au parc Vinet et plusieurs autres événements dédiés aux enfants.

«Nous avons aussi un programme d’accompagnement pour les parents, surtout pour les nouveaux arrivants, afin qu’ils comprennent le système scolaire et s’impliquent davantage dans les activités pédagogiques de leurs enfants», souligne M. Perez.

Des visites dans les écoles primaires sont aussi organisées pour les enfants des centres de la petite enfance (CPE) afin qu’ils soient moins intimidés par la rentrée et s’adaptent plus rapidement.

Les familles de la Petite-Bourgogne ont accès à de nombreux services gratuits à proximité pour les aider à améliorer leur style de vie. Le coup de pouce de l’arrondissement servira à faire connaître davantage ce qui est offert et à adapter l’offre à la demande.

Les neufs quartiers ciblés par le Plan d’action de la Politique de l’enfant

– Cloverdale
– Côte-des-Neiges
– Hochelaga-Maisonneuve
– Montréal-Nord
– Parc-Extension
– Petite-Bourgogne
– Saint-Michel
– Saint-Pierre
– Verdun

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!