Photo: TC Media – Josie Desmarais Plusieurs activités étaient organisées tout au long du parcours de la Cyclovia, dont un atelier d'initiation aux percussions.

Trois kilomètres de rues du quartier Émard appartenaient aux piétons, aux cyclistes et aux patineurs, dimanche, alors que se tenait la seconde édition de la Cyclovia.

L’événement initié par l’arrondissement du Sud-Ouest et orchestré par Vélo Québec visait à faire la promotion du transport actif et de l’activité physique.

Le circuit, qui s’étendait de de la rue de Biencourt jusqu’au parc Angrignon, empruntait principalement le boulevard Monk.

Des activités étaient organisées tout au long du parcours, dans les parcs Garneau, Saint-Jean-de-Matha et Angrignon, dont un atelier de percussions, des jeux gonflables et une initiation aux tennis pour les enfants.

La troisième et dernière Cyclovia de la saison aura lieu le 11 septembre, toujours dans Émard. «Je crois que ce sera encore plus achalandé avec le retour des élèves à l’école et la fin des vacances», anticipe Alain Vaillancourt, le conseiller municipal qui a initié le projet.

Le concept de Cyclovia a vu le jour à Bogota, en Colombie. Il a été repris par plusieurs villes dans le monde. Au Canada, des événements se tiennent notamment à Halifax, Vancouver et Ottawa. À Montréal, l’arrondissement du Sud-Ouest est le premier à tenir une Cyclovia

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!