Photo: TC Media – Capture d'écran Le directeur général de la Chambre de commerce et d'industrie du Sud-Ouest, Bernard Blanchet.

La Chambre de commerce et d’industrie du Sud-Ouest (CCISOM) réclame des circuits d’autobus qui convergeront vers les futures stations du réseau électrique métropolitain (REM) ainsi qu’un éventuel service rapide de bus (SRB) en bordure de l’A-20.

Le directeur général de la CCISOM, Bernard Blanchet, présentait jeudi devant le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) un mémoire concernant le projet du REM et les besoins éventuels de son territoire en lien avec ce dernier.

Selon lui, le Grand Sud-Ouest, qui comprend Verdun, LaSalle, Lachine et le Sud-Ouest, est «négligé» dans ce projet.

Bien que le projet comporte deux stations aux limites de l’arrondissement du Sud-Ouest avec les futures gares Bridge-Wellington et du Havre, Bernard Blanchet déplore qu’«il n’y a aucune station. Le REM passe complètement au nord du Sud-Ouest. On demeure encore enclavés».

Devant ce constat, la chambre de commerce suggère donc des circuits d’autobus desservant les parcs industriels, en plus d’étudier un possible service rapide de bus d’est en ouest dans la partie sud de l’A-20 longeant les arrondissements de Lachine, LaSalle et le Sud-Ouest.

L’organisme a aussi ajouté sa voix en faveur d’une station à la gare Dorval.

Une vingtaine de citoyens, d’organismes, compagnie et de Villes devaient participer à l’exercice et présenter des rapports au BAPE, le 29 septembre.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!