Archives-TC Media Les citoyens interrogés dans le cadre de l'étude de marché de Potloc souhaitent plus de restaurants, de marchés de fruits et légumes et de boutiques de mode féminine sur la rue Notre-Dame.

Les gens d’affaires qui songent à ouvrir un café ou un restaurant auraient intérêt à regarder du côté des rues Notre-Dame et Monk. Ces commerces arrivent en tête de liste de ceux que les citoyens aimeraient voir s’implanter sur ces artères selon un sondage réalisé au printemps.

L’étude de marché a été menée auprès de 2544 résidents du Sud-Ouest par la firme Potloc à la demande de l’arrondissement.

Le travail fait en collaboration avec les sociétés de développement commercial (SDC) Plaza Monk et Quartier du canal visait à savoir quels nouveaux commerces les citoyens aimeraient retrouver dans leur voisinage.

Pour le boulevard Monk, des 1084 répondants, dont les trois quarts sont des femmes, 17% ont indiqué des cafés comme premier choix alors que 15% ont choisi d’abord les restaurants.

Les commerces en alimentation, incluant les poissonneries, boulangeries et marchés de fruits et légumes, totalisent 30% des choix exprimés, note Marie-Andrée L’Espérance, commissaire au développement économique à l’arrondissement

Les boutiques féminines seraient quant à elle une priorité pour 10% des personnes sondées. Une tendance qui s’inscrirait dans un courant où l’achat local gagne en popularité. «Les gens ont envie de magasiner près de chez eux», analyse Mme L’Espérance.

Pour Marie-Josée Choquette, directrice de la SDC Plaza Monk, les choix correspondent à ce qui s’était dégagé dans une autre étude de marché effectuée en mars par la SDC. «Je m’attendais beaucoup à ces résultats. Ça confirme les choses», commente-t-elle.

Un vote pour la bouffe

Les restaurants ont obtenu la faveur populaire sur la rue Notre-Dame. Quelque 1460 personnes, dont 65% de femmes, ont participé à l’étude qui révèle que les marchés de fruits et légumes et les boutiques de mode féminine seraient aussi les bienvenues.

Les restos ne manquent pourtant pas sur l’artère. «L’offre est déjà grande», souligne la directrice générale de la SDC du Canal, Lynda Brault, qui ne cache pas son étonnement.

«Certains répondent aux attentes d’une partie de la population, mais pas aux besoins d’une autre», avance comme explication possible Marie-Andrée L’Espérance. Elle donne en exemple l’absence de micro-brasserie.

L’alimentation, tous types de commerces confondus, recueille aussi 30% des choix exprimés.

«On a beau avoir le marché Atwater, c’est un peu loin pour des gens de Saint-Henri. Ce serait intéressant d’avoir des marchés de proximité», mentionne Lynda Brault.

Il y a une place à prendre sur Notre-Dame pour les boutiques de mode pour femmes, hommes et enfants. Globalement l’appui recueilli est de 20%. Pas de surprise de ce côté pour la directrice générale. «C’est clair qu’il manque des magasins de vêtements», fait-elle observer.

Les résultats de l’étude serviront à l’arrondissement et aux SDC dans leurs activités de recrutement de nouveaux commerces.

Commerces souhaités sur Monk

1- Café

2- Restaurant

3- Mode féminine

4- Boulangerie

5- Épicerie bio

6- Poissonnerie

7- Salon de thé

8- Librairie et journaux

9- Fruits et légumes

10- Crèmerie

 Commerces souhaités sur Notre-Dame

1- Restaurants

2- Fruits et légumes

3- Mode féminine

4- Épicerie bio

5- Librairie et journaux

6- Mode pour homme

7- Café

8- Boulangerie

9- Cinéma

10- Poissonnerie

 

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!