Photo: TC Media - André Desroches Le jardin collectif La Dent Verte est situé depuis une quinzaine d'années à l'arrière de l'école Jeanne-LeBer, dans Pointe-Saint-Charles.

Situé depuis 2002 sur un terrain de l’école Jeanne-LeBer, le jardin collectif La Dent Verte devra déménager au printemps puisque la Commission scolaire de Montréal va effectuer durant l’été des travaux de réhabilitation de la cour de l’établissement. L’arrondissement du Sud-Ouest va injecter 77 400$ dans un projet de relocalisation.

Le jardin, l’un des trois gérés par le Club populaire des consommateurs de Pointe-Saint-Charles, est situé à l’arrière de l’école de Pointe-Saint-Charles. Il doit quitter à la demande de la CSDM.

Afin qu’il puisse poursuivre ses activités, l’arrondissement lui offre une parcelle de 530 mètres carrés dans le parc municipal Le Ber, voisin du site actuel du jardin. C’est une superficie équivalente à celle de deux terrains de tennis.

Les travaux prévoient l’aménagement d’un espace où seront installés 56 bacs surélevés en bois pour la culture hors sol. Les travaux doivent être complétés au début de décembre.

Cet appui s’inscrit en droite ligne dans la volonté de l’arrondissement de soutenir l’agriculture urbaine. Le Sud-Ouest entend d’ailleurs modifier sa réglementation pour favoriser la pratique du jardinage en ville. «Ça fait partie des orientations en lien avec notre plan d’action intégré de développement social», souligne la conseillère municipale Sophie Thiébaut.

Des dizaines de vivaces
Une quinzaine de familles cultivent ensemble le jardin La Dent Verte et partagent la récolte. Les surplus sont offerts à la communauté par le biais de l’épicerie solidaire du Club populaire.

Au printemps prochain, les jardiniers devront procéder à la transplantation vers le nouveau site de plusieurs dizaines de plantes vivaces, incluant des gadeliers et des cassissiers. «Nous avons aussi une trentaine de plantes médicinales», souligne Heather Elliott, animatrice et coresponsables des jardins collectifs au Club populaire.

Des activités d’agriculture pourront reprendre sur le terrain de l’école quand la CSDM aura complété ses travaux.

La commission scolaire explique que le site servira à la tenue d’activités pédagogiques sur le jardinage animées par le Club populaire des consommateurs.

«Nous travaillons déjà avec l’école en offrant aux enfants des ateliers au jardin collectif et des cuisines collectives», rappelle Sylvie Rouillard, chargée de projet au Club populaire.

Chaque année environ une centaine d’écoliers prennent part à ces activités.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!