(Photo: TC Media - Archives) L’île de Montréal compte présentement trois maisons de naissance. Elle devrait en accueillir trois autres, dont une à Pointe-Saint-Charles, d’ici 2019.

Les futures mamans de l’arrondissement du Sud-Ouest pourront bénéficier des services de huit sages-femmes dès l’automne, à la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles (CCPSC). Le projet a reçu l’approbation finale du ministère de la Santé à la fin du mois de février.

Ces travailleuses de la santé offriront des services d’accompagnement aux femmes enceintes à l’extérieur du milieu hospitalier. Elles leur donneront la possibilité de choisir les conditions dans lesquelles elles vivent leur grossesse, leur accouchement et leur période postnatale.

Elles ne pourront encore accoucher à la CCPSC, puisque son projet de maison de naissance, qui devrait être prêt pour la fin 2018, est encore en cours d’analyse. L’hôpital de Lasalle s’est toutefois associé à la CCPSC afin de permettre à ses patientes de donner naissance dans un de leurs lits en compagnie de leur sage-femme assignée.

Besoin criant
Le collectif Naître à la Pointe, qui milite depuis 2010 pour des services de sages-femmes et d’une maison de naissance sur son territoire, se rapproche de plus en plus de son but ultime.

Ses membres avaient constaté que le Grand Sud-Ouest de Montréal était orphelin de ressources de sages-femmes, explique Jean-Pierre Beauchamp, organisateur communautaire à la CCPSC. Il fallait qu’elles aillent jusqu’à Pointe-Claire si elles voulaient avoir recours à ces services.»

Les services des sages-femmes seront offerts gratuitement aux résidents du Sud-Ouest.

Chaque année, 2000 femmes montréalaises qui demandent des services de sages-femmes ne les reçoivent pas, selon la clinique.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!